"JE SUIS FIER PARCE QU'ON AVAIT PRÉPARÉ TOUT CELA DEPUIS UN AN"

En s'imposant en 4h 09'00" à Gruissan lors de la dernière course de la saison, l'Argilierois Bastien Jannetta a remporté le TTN (Trail Tour National) version long devançant au classement général ses deux partenaires de l'AC2A Team Trail Benjamin Codou, classé deuxième dans l'Aude, et Jérémy Martin, absent lors de la dernière course de l'année. Chez les féminines, la victoire finale est revenue à Coralie Blanchard, 13e au scratch et 1ere féminine en 5h05'23". Et tout cela a donné une belle victoire par équipe. C'est ce que l'on appelle un carton plein pour le club alésien. Tout cela pour la plus grande joie du manager de l'équipe Emmanuel Gault. A quelques jours de remettre son titre en jeu sur la Véni Vici, il fait le bilan de cette saison de long avec moi. 

Jannetta et Blanchard vainqueurs du TTN Long 2022 avec Codou et Eglin (5e à Gruissan)

JS30: Fier d’avoir remporté le trail long, par équipe et en individuel tant chez les féminines que chez les hommes ou vous faites un superbe triplé ?

Emmanuel Gault: Oui je suis très fier, parce qu’on avait préparé tout ça depuis un an. On savait que ce serait difficile et qu’il fallait de l’intelligence dans la gestion de la saison. Dès décembre, je leur avais dit qu’il allait falloir serrer les dents et que ça allait être dur. Le premier semestre a été horrible en terme d’intensité mais l’équipe a été hyper courageuse. La coupure que je leur ai imposé en aout a été bénéfique. Je leur ai dit de s’amuser et ça a régénéré les têtes. On se comprend totalement avec ce groupe. Je suis très heureux et très fier que le plan ait marché. La cohésion du groupe a été fabuleuse. Cette équipe est talentueuse, intelligente et courageuse. Je suis content parce que je ne me suis pas trompé sur les personnes qui composent cette équipe.

JS30: Comment était l’état d’esprit avant Gruissan?

EG: On avait la chance d’avoir une manche à notre portée. Dans cette saison, il y a eu quelques manches relevées ou on ne savait pas trop à quoi s’attendre mais là, le terrain nous convenait très bien. C’est des terrains qu’on connaît bien. Gruissan, ça ressemble un peu au Gard, des chemins durs et uen végétation qui ressemble à de la garrigue. On avait tout à gagner. Le but c’était de terminer et de ne pas se blesser.

JS30: C’est un véritable travail d’équipe ?

EG: Oui c’est ça. C’est pour cela que je les ai laissé tranquille cet été, je voulais respecter les individus. Après les France, on a eu des émotions de fou. Il fallait laisser retomber tout cela. On n’en est qu’au début de cette aventure, on a encore deux bonnes années de progression devant nous. Le groupe du long est souvent ensemble, il travaille beaucoup. Et ça va s’accentuer.

Jeremy Martin, absent à Gruissan, qui termine finalement 3e du TTN 2022

JS30: Place au court maintenant ?

EG: Oui des dimanche, à côté de Reims. Adrien Chouchou est en tête du TTN court et David Agoguet troisième, tout proche du second. Ludivine Conrie est deuxième chez les féminines et Tom Chaudon premier en espoir. On est surtout premier par équipe et on va y aller le couteau entre les dents

JS30: Parlons un peu de toi, ce week-end tu vas laisser ton costume de manager pour celui de trailer pour aller chercher une deuxième victoire sur la Veni Vici?

EG: J’essaye de me faire plaisir. J’ai couru des Templiers il y a 15 jours. J’y vais pour… (il coupe), je me suis préparé pour être en forme à cette période-là de l'année et je souhaite juste me régaler. Le parcours est superbe, à la maison. Il était impossible que je ne sois pas là. Je vais donner le meilleur de moi-même et me régaler.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"