SARRAZIN MOTORSPORT TITRÉ AVEC GIORDANO, L'ALÉSIENNE RUMEAU CHAMPIONNE DE FRANCE ET LE ST JEANNAIS ROSSEL TOUJOURS DANS LE COUP

Après une édition 2020 annulée et une 2021 écourtée à cause d'un épisode cévenol, le Critérium des Cévennes a retrouvé ses lettres de noblesse. Et cette édition 2022 a réussi aux gardois...tant chez les pilotes qu'au niveau des équipes. Car si l'Isérois Yoann Bonato a remporté un cinquième titre, se rapprochant un peu plus du recordman Bernard Beguin et ses sept victoires, grâce à sa troisième place sur l'épreuve cévenole et à une régularité impressionnante (le duo a été sur tous les podiums de toutes les épreuves de cette saison), le nancéien Quentin Giordano, et son copilote Kévin Parent, est devenu, avant le Rallye du Var, champion de France sur une Polo GTI préparée par l'équipe alésienne de Stéphane Sarrazin, vainqueur sur les routes de son département en 2014. 

Crédit photo: Sarrazin Motorsport (Facebook)

L'Alésienne Sarah Rumeau a, elle, survolé le Championnat de France des Rallye féminin. Sur sa Corsa GS Line, la gardoise, avec sa copilote Julie Amblard, a mis un point d'orgue à remporter ce Critérium 2022 qui s'ajoute aux six autres victoires remportées cette saison. Elle termine cette épreuve avec plus de 37 secondes sur Mireille Vidueira. 25e au classement général, elle monte sur la deuxième place du championnat de France des deux roues motrices et est en tête du Challenge Michelin Amateur. 

Crédit photos: Bastien Roux Photographie

Enfin, le troisième gardois à s'être illustré lors de cette édition 2022 est le Saint Jeannais Léo Rossel. Avec sa victoire dans la catégorie Stellantis Rallye Cup, le jeune frère de Yohan, sur sa 208 GT Line montée par Rossel Compétition, en a profité pour se relancer dans championnat ou tout se jouera dans le Var à la fin du mois de Novembre. A l'aise sur des routes qu'il connait bien, Rossel s'est offert une troisième victoire dans cette catégorie cette saison. Dès les premières spéciales, avec son copilote Guillaume Mercoiret, le gardois imposait le rythme. Vainqueur aussi de la catégorie RC4, avec une 11e place au classement général scratch final, il lui faudra faire tout aussi bien, c'est à dire finir devant Réhane Gany, à la fin du mois pour remporter cette catégorie qui offrira la saison prochaine un volant sur une Citroen C3. 







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"