SHIRINE BOUKLI REBONDIT LORS DU GRAND SLAM DE BAKOU

On l'avait laissé déçue lors de son élimination lors du troisième tour des mondiaux de Tachkent (Ouzbékistan), on a retrouvé la Thézieroise Shirine Boukli en mode dynamite lors du Grand Slam de Bakou ou elle a décroché une quatrième médaille d'or dans cette compétition. Explosive lors de ses quatre combats, la gardoise n'a pas fait dans le détail lors de ce Grand Chelem. 

Quatre combat, quatre victoires, deux sur pénalités de ses adversaires mais surtout deux sur des gestes de grande classe. Lors de son premier combat du jour, elle passait un superbe sumi-gaeshi sur la Kazakhe Tynbayeva. Et que dire de sa finale ou après seulement 24 secondes, la Française renversait l'Italienne Milani, 6e mondiale, sur un o goshi. C'est tout sourire que Shirine recevait sa médaille d'or des mains du ministre Azéri de la jeunesse et des sports "Nous pratiquons un sport difficile, c'est la vie et je m'en sers pour les prochains mondiaux, pou rles prochains masters et pour ma carrière. aujourd'hui c'était un bon jour et je prends ça. Je deviendrais la meilleure oui"

La judokate Clarisse Agbégnénou, double championne Olympique à Tokyo, qui était récemment à Nîmes, dans les arènes pour les rencontres inspirantes de David Tebib, avait lancé à sa jeune partenaire de l'équipe de France "T'es une grande, tu es tombée mais tu vas te relever. Tu vas le faire et je compte sur toi". La Thézieroise l'a entendu et lui a donné une première réponse positive. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"