BOUILLARGUES AVEC SA BONNE ÉTOILE

Chantal Maïo avait, juste avant le début du match, pronostiqué un scénario à la Hitchcock, avec un but d'avance pour les Bouillarguaises sur un dernier tir. Avec un final de folie, l'ancienne internationale ne s'est pas trompée. Axelle Bertrand, auteure d'un arrêt sur un jet de 7m bisontin à 1 minute 30 de la fin, et Clémentine Rival qui marquait à 15 secondes du coup de sifflet final, étaient les héroïnes finales de ce match à suspense. Car avant cela, les gardoises se sont cherchées. C'était pourtant elles qui frappaient les premières en début de match et faisaient un premier break en menant 7/4. A ce moment-là, le public s'attendait à un match tranquille face à un adversaire qui joue le bas du tableau. Mais par leurs trop nombreuses pertes de balles et par leurs échecs à 7m, les joueuses de Delphine Cendré remettaient les joueuses de Palente dans le match. Et à force de ne pas de ne pas creuser l'écart, les bisontines se payaient même le luxe de passer devant au score. Pour ne quasiment plus le lâcher jusqu'à 1 minute 30 de la fin du match. Bouillargues tombait dans un faux rythme et en face les partenaires de l'excellente Juliette Mairot prenaient confiance. Le BHNM semblait alors se diriger vers une quatrième défaite consécutive mais le money-time allait tourner à l'avantage des locales. Après le coup de sifflet final, Delphine Cendré était soulagée mais consciente du petit miracle qui venait de se produire "Il ne fallait pas être cardiaque ce soir. J'espère que ça va nous servir! Les filles n'ont rien lâché et y ont cru jusqu'au bout. Bravo à elles"




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"