"C'EST UNE VICTOIRE QU'ON VOULAIT ABSOLUMENT"

A la fin de la victoire 34/29 face à Limoges, la dernière de l'année 2022, qui porte à cinq la série d'invincibilité de l'USAM sur le club Limougeaud, c'est Quentin Minel qui s'est présenté à la presse et aux médias locaux. Sans langue de bois!!!

JS30: C'est une victoire qui fait du bien? 

Quentin Minel: C'est une victoire que l'on voulait absolument. Déjà pour finir en beauté l'année, puis pour se remettre un peu les idées en place et pour se dire qu'on va pouvoir passer des vacances un peu plus sereines. Puis c'était à domicile et il fallait qu'on regagne au Parnasse. Du coup, c'est très bien. On voulait cette victoire. Limoges était diminué mais c'est une équipe qui a de la qualité. Il fallait se méfier quand même. 

JS30: Vous avez douter à un moment ou pas du tout?

QM: Non je pense qu'on a été plutôt serein sur le match, on avait travaillé comme il fallait toute la semaine. Après quand il y a des rotations, il faut se mettre dans le rythme. C'est ce qui explique par moments, les moments de flottement et eux aussi, et il faut leur tirer notre chapeau, ils ont su profiter de ça. Non on a pas douté, on a même cru en nous, ce qui peut être parfois nous faisait défaut. Je pense qu'on a fait un match complet. 

JS30: Comment expliques-tu que vous êtes à +8 à la 42e et que d'un coup, ça s'enraye un peu? Ce sont vos vieux démons qui ressurgissent?

QM: Non pas spécialement, je ne vois pas de quels maux tu veux parler? +8 ça permet de faire des petites erreurs. Quand c'est serré à un ou deux buts, les erreurs, c'est vrai, sont un peu plus chères. Je vais parler pour mon cas mais quand tu changes les trois arrières en même temps, il faut prendre un peu le rythme et la température du match. On a cru en nous...

JS30: Les 10 dernières minutes, on sait que c'est souvent la que ça pêche pour l'USAM, qu'est ce qui a fait que la, vous sembliez sereins? Est ce que vous l'étiez?

QM: Oui, comme je disais tout à l'heure, on l'était. On savait que si on appliquait ce qui était prévu, avec l'intensité qui nous a fait gagner à Cesson, la cohésion et la combativité, qu'en mettant ces ingrédients la, ça allait le faire. C'est sur que si ils étaient revenus à un but ou passés à +1, le discours aurait été différent parce que l'issue aurait été différente. La, on a (il coupe), sans vouloir être prétentieux, c'était pas du contrôle mais on était plutôt sereins. 

JS30: Un Top 6 à Noël, quel bilan tires tu de cette première partie de saison?

QM: Je sais pas si vraiment il y à un bilan à tirer parce que je n'ai pas le classement en tête mais tout le monde se tient à deux, trois ou quatre points. Si on avait gagné un match de plus, on aurait été troisième, si on en avait perdu un de plus, on aurait été dixième. Je suis plutôt du genre à vouloir faire un bilan à mi saison mais la comme s'est serré, ça fait un peu bateau de dire ça, mais tu prends les matchs les uns après les autres et tu gagnes contre les concurrents directs. 

JS30: Justement, vous avez perdu contre les gros, le bilan est mitigé contre les équipes "moyennes" et vous avez gagné contre les petits, vous êtes à votre place?

QM: Je sais pas. Il y a eu pas mal de changements, je sais pas si vous avez remarqué. Il faut le temps que ça se mette en place aussi, qu'on assimile les nouvelles méthodes de travail, qu'on trouve nos rythmes et nos automatismes. En fin de première partie de saison, c'est déjà un peu plus abouti qu'au début, je pense. Ça va prendre du temps...la prépa de janvier va faire du bien pour ça aussi, même si il va nous manquer les internationaux, pour pouvoir travailler et peaufiner ce qu'on a réussi à mettre en place jusqu'à maintenant. 

JS30: L'objectif, c'est d'aller gratter cette place qu'il vous manque pour être cinquième?

QM: Ça va dépendre de ce championnat. Si tout se joue à deux points, aussi bien ça va se jouer sur un match ou une victoire qui changera tout. Nous, on veut aller le plus loin et le plus haut possible. Après, le championnat est encore plus resserré que l'an dernier alors on verra bien. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"