DU TRAVAIL BIEN FAIT POUR LE GRAU DU ROI

Il faisait frais ce samedi sur la pelouse du stade Michel Mézy du Grau du Roi mais les joueurs grauléens allaient vite réchauffer les quelques supporters présents en tribune. Après un premier échec à la 11e minute sur une tête d'El Amrani, le Grau du Roi ouvrait rapidement le score par Mouzaoui qui reprenait, au 2e poteau, un centre de Braik. La domination était totale pour les gardois et Mouzaoui était à deux doigts de doubler la mise juste avant la demi-heure de jeu. Pignan, ancien leader de la poule depuis sa défaite 3/0 à Aimargues fin novembre, ne se montrait que peu dangereux et se retrouvait même à 10 juste avant la pause suite à l'exclusion de Goaziou, son milieu de terrain. Dès le retour des vestiaires, les grauléens faisaient le siège du but héraultais qui craquaient une deuxième fois à la 51e minute sur une frappe à ras de terre du maître à jouer gardois Braik. Il ne fallait que 7 minutes pour que le Grau triple la mise par l'intermédiaire de son avant-centre Abbou sur un beau centre en retrait de Mabillon, idéalement lancé par un Braik, décidément dans tous les bons coups. Et ça sentait vraiment très bon quand Pignan récoltait un 2e carton rouge. Étrangement, Le Grau s'arrêtait de jouer et laissait Pignan revenir dans le match à la 81e. Le troisième carton rouge héraultais était anecdotique car l'arbitre sifflait la fin du match sur la remise en jeu. Le gardien Eddy Vera regrettait ce but encaissé "À 11 contre 9, on ne doit jamais prendre ce but. Malgré cela, on a fait le job. On est satisfait de cette victoire car avec 2 matchs en retard, on est pas à notre place au classement"



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"