(L'AC2A) SE PROJETTE SUR 2023... (Partie 2)

Des photos au soleil pour se réchauffer, d'autres sur la passerelle, quelques unes en mode descente trail...la matinée s'égrène...au rythme des sportifs qui passent devant moi pour me dire ce qu'ils ont ressenti cette saison. Arrive le moment de celui qui est surement le plus passionné de tous. J'aurais pu discuter avec Stéphane Jouvance la matinée entière, remplir des pages et des pages avec celui qui est le coach d'une partie de ces coureurs. Lui qui avait déjà eu l'idée de créer un groupe d'entrainement, la team Jouvance, a vite rejoint la structure de Manu Gault et qui avait déjà travaillé avec Ludivine Conrie ou Adrien Chouchou a déjà pu mesurer l'évolution de ce groupe "Je vois ça de façon extraordinaire car cette aventure était loin d'être gagnée. Quand Manu m'a demandé de le rejoindre, je lui ai de suite dit que c'était une super idée de s'unir car si le trail était en plein développement dans le Gard, chacun le vivait de son côté. Il était logique qu'on unisse nos forces pour développer une Team. Manu en manager, ça coulait de source et c'est un rôle qui lui va super bien". Le coach Stéphane s'éclate dans un rôle qu'il veut faire évoluer sans cesse afin d'emmener ses coureurs encore plus loin "ils sont encore capables de progresser. un des but, c'est de développer cette convivialité naturelle. On a fait une superbe saison, inespérée en terme de résultats. Je te raconte pas les frissons qu'on a eu lors des championnats de France. Et on a une relève qui arrive. Le but, c'est de ramener des jeunes. Tom (Chaudon) a fait une saison extraordinaire, Geoffroy (Levivier) peut être la belle surprise de la saison prochaine et il y a le tout jeune Timothée Paradis dont on va reparler dans les années qui arrivent car il a déjà des performances hors normes pour un cadet. C'est un club ouvert qui veut toujours évoluer. Ça colle parfaitement avec ma philosophie car je veux aussi faire évoluer les méthodes d'entrainements pour pouvoir leur faire franchir des paliers. avec de la rigueur et de la motivation, on y arrivera".

Malgré une déception aux championnats de France, le Beaucairois Tom Chaudon a su se reprendre et aller chercher le titre espoirs du Trail Tour National. Il y a un an et demi, Christopher Berraho, qui avait été son premier entraineur, ne tarissait pas d'éloge sur celui qui, a son avis, allait de venir un tout bon. 2022 a commencé à lui donner raison, 2023 devra être l'année de la confirmation. "J'ai connu une une petite déception aux France ou j'ai abandonné. C'était mon objectif de l'année. je me suis alors reconcentré sur les manches du TTN. Avec ce titre espoirs, j'ai réussi à bien finir ma saison. Je suis venu à Alès pour vivre ce genre d'émotion et toucher le haut niveau. La notion de groupe était aussi importante...ça chambre, ça titille et j'aime ça". Le Beaucairois, qui d'après lui a passé un cap mental cette saison, aura des objectifs élevés en 2023 "je veux réussir mes championnats de France et faire un Top 5 sur le TTN". On peut déjà prendre le pari que si il n'est pas blessé, le gardois ne sera pas loin du compte. 

Geoffroy Levivier revient, lui, de loin. ce picard de naissance a été victime en 2021 d'un gros accident de la route. Il n'a repris qu'en Octobre 2021 et c'est par l'intermédiaire d'Adrien Chouchou, que Manu Gault l'a contacté. "Au niveau ambiance et course, ça a de suite matché mais en mars 2022, j'ai du me faire réopérer et ça a mis un frein a ma saison. J'ai donc fait une seule manche sur le TTN court, à Vernezay ou j'ai terminé 4e. J'ai une grosse envie pour 2023". Alors, maintenant installé à Perpignan, il redouble d'efforts pour revenir à son meilleur niveau et profite des Pyrénées, à coté de la cité catalane, pour faire du dénivelé "J'ai envie de courir, c'est ma raison de courir. Ce groupe est stimulant. C'est en fait un sport individuel qu'on pratique en collectif. C'est une belle histoire d'amitié et c'est des souvenirs à chaque week-ends passés avec eux. J'ai vraiment hâte d'être en 2023".

En attendant 2023, il y avaient encore quelques clichés à faire et avant d'aller manger un morceau tous ensemble, en parlant de leurs objectifs collectifs et individuels.

Un grand merci à Manu Gault de m'avoir permis de passer cette matinée avec son groupe et a ces athlètes de m'avoir accueilli avec tant de gentillesse. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"