MA RENCONTRE AVEC BENOIT POULAIN

10 ans séparent ces deux photos...10 ans que j'ai escaladé le grillage du stade des costières, un 18 mai 2012, afin de fêter avec les joueurs une montée en ligue 2. A ce moment-là, je ne veux qu'une seule photo, celle avec le capitaine Benoit Poulain. Et après quelques minutes à le chercher au milieu de la foule, voila que je pose à ses côtés. J'immortalise enfin ce moment...loin de penser que grâce à JuSports30, je vais pouvoir faire une émission avec lui...10 ans plus tard. L'histoire, elle commence un dimanche matin aux Halles, lors d'un Saga Crocos précédent. Fred, la voix de l'émission, demande si on a des idées pour meubler la trêve internationale imposée par la coupe du monde. Je lui lance que j'aimerai bien que l'on reçoive Benoit Poulain, le capitaine du Nîmes Olympique. Avoir son accord ne me semble pas insurmontable car il ne m'a jamais refusé une interview. Pendant le confinement de Mars 2020, le jour ou Nîmes Olympique m'a refusé de publier l'interview, pourtant fait, d'Anthony Briançon à l'occasion de son 200e match sous les couleurs nîmoises. Le 15 novembre, je lui envoie un message, auquel il me répond positivement dans la journée. On se cale pour le 4 décembre aux Halles. Reste le plus dur maintenant...obtenir l'accord du club. Je récupère le numéro de Jordan, le chargé de comm du NO et lui envoie un message. Mais je ne reçois pas de réponse. Le temps passe, le 4 décembre approche, je commence à m'inquiéter. Je décide de demander à Benoit de voir directement avec Jordan. Pas de problème pour lui et le 2 décembre il m'envoie "Jordan donne son accord". Parfait, il ne reste plus qu'a confirmer le rendez vous, un peu matinal, pour l'enregistrement de l'émission et à prévenir mes acolytes de l'émission. Le jour J, je reçois un message de Benoit qui me dit qu'il arrive, qu'il se gare!!! Ouf, jusqu'au dernier moment, je tremble car c'est quand même tôt, 9 heures du mat un dimanche matin...Mais Benoit arrive, accompagné de Dorothée son épouse. Chacun se présente, ça plaisante de suite sur l'heure, en attendant les cafés. On mange quelques bons morceaux de fougasse le temps d'expliquer à Benoit comment va se dérouler l'émission. Au début de l'émission, il se contente de répondre aux questions mais se prend vite au jeu. Il plaisante rapidement avec Patrick Champ et Bertrand Bianciotto, devance les questions et s'amuse même au jeu de l'animateur. Un vrai bon moment avec ce joueur que j'admire tant. Il nous promet même de venir fêter le maintien avec les joueurs un  dimanche matin au moment ou on enregistre l'émission. La demi heure d'émission habituelle est vite faite mais la discussion ne s'arrête pas. Ça parle foot, reconversion, amour du NO...en fait j'avais l'impression que Benoit était un chroniqueur de l'émission. Avant de partir féter l'anniversaire de leur fils, Dorothée nous précise qu'ils vont faire quelques courses dans les Halles...comme des vrais nîmois qu'ils sont devenus.


Merci Benoit et Dorothée d'être venus participer à cette émission et vraiment désolé pour cet horaire matinal. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"