"ON DOIT TOUT DONNER ET NE PAS AVOIR DE REGRETS"

Certes, le Rugby Club Nîmois a perdu à La Seyne pour la quatrième fois de la saison. Mais tout n'est pas jeté dans cette défaite. Les nîmois ont notamment passé trois essais a la meilleure défense de nationale 2, deux poules confondues. En infériorité numérique, ils auraient même pu le gagner ce dernier match de la phase aller. Second à un point du leader, le Stade Métropolitain, le RCN est largement dans ses objectifs de début de saison. Il était temps'oour moi de faire le bilan de ces onze premiers matchs.
JS30: Le RCN reste sur trois défaites en quatre rencontres. On avait plus trop l'habitude !
Guillaume Aguilar: Effectivement non, on avait perdu cette habitude là. Ça serait bien qu'on perde l'habitude de perdre maintenant. Ça a été rageant de perdre à Vienne, Aubenas c'est une physionomie de match particulière, on perd Charles (Robbe, blessé au genou et qui ne devrait pas rejouer de la saison) et après on court après le score. On a malgré tout les munitions pour revenir dans le match, on a des ballons en conquête qu'on n'arrive pas à concrétiser. Il nous faut travailler sur ça. Cette défaite fais un peu mal parce qu'on a pris 0 point et que c'est arrivé à Kaufmann. La défaite à La Seyne , c'est autre chose. On a connu un scénario...(il coupe) on a loupé des occas, on fait des fautes idiotes et on les laisse dans le match. Notre pilier gauche prend deux jaunes ce qui nous met à 14 pendant 60 minutes puis on joue à 13 puis on prend un autre rouge sur une bagarre mais on a rien lâché et on va chercher le bonus défensif. Il va falloir qu'on agisse et non plus qu'on réagisse. On va travailler sur ça. Avec le staff, on voudrait se rendre les matchs plus faciles.
JS30: Qu'est-ce qui ne fonctionne plus sur ces trois derniers matchs et qui marchait un début de saison ? Les blessés ? La fatigue ? Le regard des autres équipes sur vous ?
GA: La réponse est dans ta question. Mais on ne se cache pas derrière ce genre de raisons. Je suis persuadé qu'à La Seyne, à XV, le score aurait été différent. On a aussi perdu Benjamin Barnerias notre capitaine, Charles qui était notre capitaine de défense. On joue aussi dans des conditions plus difficiles, il faut jouer un peu plus chez l'adversaire. Il y a un peu de fatigue, on sait que cette période là est une période difficile pour toutes les équipes mais il ne faut pas se cacher derrière ça. On est pas loin, il faut s'armer de patience, il faut arriver à s'adapter à ces conditions difficiles et il faut qu'on arrive à concrétiser nos temps forts. On doit continuer de croire en nous.

                  Crédit photo: Mathilde Arnoux

JS30: Quel a été ton discours d'après match ?
GA: On avait les têtes enflées par la bagarre, le combat qu'on a mené et les chocs qu'on a subi et cela s'ajoutait à la défaite. Je leur ai dit qu'à 14, qu'à 13 et même qu'à 12, j'étais fier de eux car on est allé chercher le point de bonus. Ils n'ont rien lâché, cet état d'esprit doit être le même quand on joue à XV contre XV.
JS30: C'est le premier moment un peu délicat de la saison, c'était quelque chose auquel tu t'attendais?
GA: Je savais que ça allait arriver même si je l'espèrais le plus tard possible. Comme je n'imaginais pas gagner les six premiers matchs, je n'imaginais pas ces trois défaites d'un coup. Il faut tirer des leçons de cela.
JS30: Au classement finalement, vous n'êtes pas trop distancé, juste un petit point derrière le leader, le Stade Métropolitain.
GA: Heureusement, on avait pris des points en début de saison. On sait que toutes les équipes vont avoir ce genre de moment. 
JS30: Quel bilan fais-tu de cette phase aller ?
GA: On est, globalement, dans les coups de ce qu'on veut faire. Je dis souvent aux joueurs que peu importe le résultat on doit pas avoir de regrets. On fera les comptes à la fin. Il faut rester lucide et se remettre au travail. Depuis le début de la saison, le bilan est positif même si on est frustré par un ou deux matchs, Marcq-en-Baroeul ou Vienne on aurait pu ou dû gagner. On va serrer les dents et travailler sur cette dernière semaine de jeu.
JS30: Il reste un match à discuter en 2022 face à Dijon. Tu t'attends à quel genre de match ?
GA: ils auront à cœur de prendre leur revanche du match aller. Ils vont vouloir le bonus offensif car on l'avait pris chez nous à l'aller. C'est une équipe qui va vouloir nous déplacer. À nous de rester discipliné à l'extérieur. Je l'ai répété aux joueurs toute la semaine, on donne tout et on a pas de regret. Si chacun donne tout, on fera pas un mauvais match. À nous de répondre présent!.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"