"ON L’ATTENDAIT AVEC IMPATIENCE CETTE PREMIÈRE VICTOIRE"

A 22 ans, Oumaima El Mahi fait presque figure d'anciennes dans l'équipe du Nîmes Volley Ball. Il faut dire que club nîmois a pris un virage en début de saison à 180 degrés en misant sur la jeunesse. Cette jeune italo-marocaine, aussi a l'aise sur le parquet d'un gymnase que sur le sable d'une plage, elle fait partie de l'académie de Beach Volley de Montpellier, est arrivée l'été dernier de région parisienne, pour emmener sa toute jeune expérience Et dans un début de saison difficile, elle s'est vite faite au collectif gardois, alors que dans un premier temps, elle était venue pour faire partie de l'équipe reléguée qui devait tenter de remonter de suite. Il faudra un peu plus de temps mais la jeune numéro 12 du NVB ne manque pas d'ambition.


JS30 : Elle fait vraiment du bien cette première victoire de la saison ?
Oumaima El Mahi: Oui, c'est un grand OUI. On l'attendait avec impatience. On est arrivées à gagner des sets dans les matchs qui ont précédé celui la mais pas le match en lui même. On pouvait pas mieux espérer pour finir cette année et bien démarrer la prochaine.
JS30: On avait senti quil s'était passé quelque chose face a Lattes la semaine précédente. Dans quel état d'esprit, êtes vous arrivées à Pau ?
OEM: Pour tout te dire je ne le sentais pas bien ce match car on est parti avec un effectif réduit. C'était dur car Mbayang Seck revenait de blessure. On est parti à seulement huit filles et c'est sûrement ça qui a renforcé le groupe. Tout le monde a pris ses responsabilités. Et même si on a mal commencé sûrement du fait du trajet, on a su renverser la situation. 
JS30: Vous étiez mal parti dans ce match. Qu'est-ce qui se passe à 2 à 0 pour Pau?
OEM : A ce moment-là c'était très compliqué. Mentalement, on était un peu effondré. Le coach nous a bien réveillé, il nous a bien motivé. Il nous a dit qu'on allait gagner le troisième set et enchaîner derrière. C'est dommage parce que notre premier set était plutôt bon mais on commence mal le deuxième et on se met rapidement en difficulté. Le coup de boost du coach nous a fait beaucoup de bien et notre défense nous a bien aidé à remonter. 


JS30: Qu'est-ce que vous vous êtes dis à la fin du match ?
OEM: Il n'y avait pas de mots, tout le monde était très heureux. On était vraiment super contente et on a savourer un petit peu. C'est sûr qu'on souffre d'un manque d'expérience. Être une équipe jeune a des avantages et des inconvénients mais il y a du talent dans cette équipe.
JS30: Tu te sens comment toi dans cette équipe qui est jeune et qui apprend à la difficulté ?
OEM: Je garde espoir. Même si j'ai 22 ans, j'ai l'impression de faire partie des plus anciennes. Ce qui est sûr, c'est que c'était dur de gérer toutes ces défaites mais on va continuer à travailler... Je vais continuer à travailler avec elles. Perdre Nadège (Haeweghene) et toute son expérience ça a fait beaucoup de mal à l'équipe. Je ne m'attendais pas à jouer dans une équipe si jeune mais avec beaucoup de travail, on peut espérer se maintenir.
JS30: Place maintenant a un petit peu de repos durant ces fêtes, avant un début d'année où il faudra enchaîner rapidement pour espérer le maintien ?
OEM: Chaque match va être très important. Grappiller des points va l'être tout autant. Dès la rentrée, on va travailler dur pour espérer se maintenir. Il le faut !!

Crédit photos : Stéphane Patte


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"