"VOIR NOS NOMS AU PALMARES DES 3C, C'EST VRAIMENT PLAISANT"

Elles ont tout gagné lors de cette 27e édition des 3C. Elles, ce sont Constance Valentin et Coline Soutoul. A 24 ans, ces deux gardoises vivant dans la Vaunage ont survolé l'édition féminine par équipe de ce Vétathlon organisé en trois manches par le club de Calvisson. A Congénies comme à Calvisson, elles ont fait plus que résister aux Vauclusiennes de Morières Julia Wasik et Manon Deloche. Elles ont été devant, Coline sur la course à pied, Constance sur son VTT. En pleine préparation de sa saison 2023, la cycliste nîmoise Constance Valentin, qui courra la saison prochaine sous les couleurs du club de Lyon, est revenue avec moi sur cette belle victoire. 

JS30: À l’instar de ce qu’on fait les garçons, Louis Ginane et Maxime Rivier, vous avez régné sans partage cette 27e édition des 3C. Trois courses...trois victoires…

Constance Valentin: Oui, on est super contentes de l’avoir fait toutes les deux ensemble et encore plus de l’avoir gagné. On se connaissait mais on avait jamais fait équipe ensemble. On venait pour gagner même si à ce moment-là de l’année on ne sait plus trop où on n’en est. Coline était un peu stressée par rapport à moi mais je l’ai rassurée en lui disant qu’on était là pour prendre du plaisir et pour s’amuser.

JS30: Les conditions de cette manche finale était dantesques. Qu’est-ce que vous êtes dit avant la course ? On assure parce qu’on a un petit peu d’avance ou on donne tout et on verra ce qu’il arrivera.

CV: C’était un petit peu des deux. Avant le début de la course, vu la météo c’était un peu la cata. Puis on s’est remotivé et finalement au départ de la course à pied il ne pleuvait pas vraiment. Il faisait assez froid mais, en fait, on se réchauffe assez vite. Moi de mon côté, je l’ai pris en assurant mais je savais que ça allait être surtout un bon entraînement dans la boue. Sur mes compets, tout au long de l’année, il m’arrive d’avoir à affronter des conditions similaires. Je voulais aller vite et ne pas tomber. Et ça s’est plutôt bien passé. 

JS30: Parle nous de Coline un petit peu, comment tu l’as senti tout au long de cette course?

CV: Elle m’a passé le relais en première position. Elle a fait beaucoup de progrès tout au long de ce trophée car les conditions n’étaient pas évidentes. Elle a fait sa meilleure perf lors de la manche finale. Au final, elle m’a dit qu’elle avait bien aimé ces conditions avec la pluie et elle a même fini par s’accrocher aux arbres à certains endroits (Rires)

JS30: Et toi tu as fait preuve d’une régularité sans faille. Toujours dans le premier tiers du classement hommes et femmes mélangés, toujours aux alentours de la 40e place...

CV: Oui, outre le fait que le classement filles était intéressant en duo, je voulais faire le meilleur temps possible sur le classement scratch. J’avais repris pour la première manche à Congénies. Et là ça avait été un peu compliqué. Je fais pas mal d’endurance en ce moment donc ce trophée était parfait pour moi. Sur la première manche, ça a été un choc pour mon organisme mais je me suis senti de mieux en mieux au fil des manches et ça fait du bien.

JS30: Ou est-ce que vous avez pris le plus de plaisir lors cette édition 2022 ?

CV: Sans aucun doute lors de la première manche quand on a vu qu’on avait gagné. On s'est dit à ce moment-là qu’on pouvait aller chercher le trophée même si je n’étais pas sûre de pouvoir faire toutes les manches.

JS30: C’est une fierté de remporter un trophée aussi prestigieux que les 3C?

CV: Oui, ça fait vraiment plaisir. Voir son nom au palmarès, c’est vraiment plaisant. On se rend compte que le niveau augmente chaque année. Et on l'a fait!!!

Credit photos: Trophée des 3C (Facebook)



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"