Articles

Affichage des articles du 2023

POWLESS RENVERSE SKJELMOSE ET REMPORTE L’ÉTOILE DE BESSEGES

Image
Une seconde…c’est l’écart qui sépare l’Américain Neilson Powless du Danois Mattias Skjelmose. Une semaine après sa victoire au grand prix de la Marseillaise, le coureur de l’équipe Éducation First remporte donc l’Etoile de Bessèges 2023 pour une toute petite seconde. C’est Mads Pedersen (Trek-Segrafedo) qui s’impose tout en haut de l’Ermitage en clôture de cette 53e édition devant Joshua Terling et Ben Tullet, les deux coureurs de Ineos-Grenadiers. Neilson Powless est le premier américain à s’imposer dans la course chère à Roland Fangille et il confirme qu’il est l’homme de ce début de saison. Arnaud De Lie (Lotto-Dstny) remporte le maillot du classement par points, Mattias Skjelmose (Trek-Segafredo) celui du meilleur jeune. Vito Braet (Team Flanders-Baloise) termine lui meilleur grimpeur. Pierre Latour (Total Énergies) remporté le trophée de la combativité.  Chez les gardois, Alexandre Delettre (Team Cofidis) termine 37e du contre la montre a 1'11" et 27e du classement généra

SKJELMOSE FAIT COUP DOUBLE DANS LE BOUQUET

Image
C’est une étape dantesque qu’ont vécu les coureurs de l’Etoile de Bessèges. Disputée sous un fort mistral, qui a conduit les organisateurs à faire le protocole des maillots à Brouzet les Ales, la troisième étape, menant le peloton de Saint Christol les Ales au sommet du Mont Bouquet a vu la victoire du danois Mattias Skjelmose-Jensen de l’équipe Trek-Segafredo. Le dernier vainqueur du Tour du Luxembourg s’est imposé devant l’américain Nelson Powless (EF Éducation) et Pierre Latour (Total Énergies). Arrivé plus d’une minute après le vainqueur du jour, Arnaud De Lie (Lotto Dstny) perd son maillot corail de leader. C’est donc Skjelmose qui partira le dernier demain dans les rues d’Ales pour le finale de cette 53e édition. Arrivé quelques minutes après le vainqueur du jour, Alexandre Delettre était déçu de ne pas avoir pu plus aider son leader Benjamin Thomas, qui perd 1´53 et ne pourra pas sauver son titre de l’an dernier. " c’était une journée difficile, très dur. Du début à la fin,

DE LIE DOUBLE

Image
Après sa victoire à Bellegarde le premier jour de l’Etoile 2023, le coureur de la Lotto Dstny a remporté la troisième étape de cette édition 2023 et conforté son maillot de leader. Le belge, qui était dans le peloton,  est revenu à 3 kilomètres de l’arrivée sur une échappée qui comptait entre autre Pierre Latour, Thibaut Pinot et Benjamin Thomas, mis sur des bons rails par le gardois Alexandre Delettre dans le col du Treillis. Mais De Lie était décidément le plus fort et ramenait le peloton pour s’imposer dans les rues de Besseges.  Alexandre Delettre, un des deux gardois présent sur l’Etoile était satisfait de sa journée mais regrettait la chute à 300m de l’arrivée de son leader Benjamin Thomas: " Aujourd’hui, on arrivait sur un terrain de jeu qui nous convenait bien à l’équipe, un peu casse pattes. On avait prévu de mettre en route dans le dernier tour, dans le col de Treillis et c’est ce que j’ai pu faire, je me suis bien placé au pied de la bosse. Dans les parties difficiles,

L'OBC N'A RIEN PU FAIRE...

Image
Dans sa quête de maintien en N3, plutôt bien engagée après la victoire à Antibes en début de mois, le président de l'Olympique Badminton Club de Nîmes, Arnaud Cooren n'avait pas forcément coché une victoire face à Montalieu, leader incontesté de la poule 3. Encore pouvait-il espérer prendre un point de bonus défensif, il faut pour cela remporter 3 matches sur les 8 de la journée, en surfant sur les bons résultats de l'équipe ces derniers mois, avant cette rencontre, l'OBC n'avait perdu qu'une seule fois, le 10 septembre dernier à Montalieu justement. Il n'en a malheureusement rien été…tout simplement parce que les isérois étaient juste trop forts. Par deux fois, les nîmois auraient pu prendre un point, le double masculin Gharbi/Plançon s'écroulant en milieu de 3e set alors qu'il menait 12/10, tout comme Guillaume Lodiot qui a lui aussi cédé au milieu de la manche décisive.  Mais en face, c'était du costaud comme le dit Lodiot, battu avec Hébert l

L’ÉTOILE DE BESSÈGES NEUTRALISÉE APRÈS UNE GROSSE CHUTE

Image
C’est au train que le peloton a passé la ligne d’arrivée ce jeudi à Aubais. Il n’y aura pas de vainqueurs aujourd’hui sur l’Etoile de Bessèges. La deuxième étape entre Bagard et Aubais a été neutralisée suite à une grosse chute qui a nécessité le départ de toutes les ambulances vers les Urgences. Vu qu’il n’y avait plus de couverture médicale pour les vingts derniers kilomètres, la direction de course a donc décidé de neutraliser la course et de laisser les coureurs finir en roue libre. Seuls les points du Grand Prix de la Montagne restent acquis et c’est Vito Braets de la Team Flanders-Baloise qui prend le maillot de meilleur grimpeur. Le belge Arnaud de Lie repartira demain de Bessèges avec le maillot corail de leader du général.  Pris dans la première chute, le gardois Alexandre Delettre a été légèrement touché à l’épaule. Rien qui ne l’empêchera de repartir demain. Il se satisfaisait surtout  du fait qu’aucun membres de son équipe n’aient été sérieusement touché " C’était une

"A LA FIN, C'EST UN MATCH A L'EXTERIEUR QU'ON NE GAGNE PAS"

Image
Le bonus défensif ramené de Graulhet par le Rugby Club Nîmois atténuera légèrement les regrets des joueurs du manager Guillaume Aguilar. Car les nîmois ne sont pas passés bien loin d'un bel exploit sur la pelouse du club tarnais, ramener une victoire chez un club qui n'a plus perdu chez lui depuis le 11 septembre, date de la première journée de championnat. Malheureusement, en supériorité numérique en fin de match, les nîmois ont échoué sur la grosse défense tarnaise. On en parle avec le 3e ligne du RCN, Baptiste Sparano,  JS30: Il y a des regrets sur ce match à Graulhet? Baptiste Sparano: Beaucoup de regrets car on est allé la bas avec l'esprit de gagner. En plus, avec la défaite à domicile du Stade Métropolitain, on aurait pu passer premier. Donc oui on a des regrets et on est déçu. JS30: Qu'est ce qui vous a manqué pour gagner ce match? BS: D'être plus disciplinés. Tous les points que Graulhet marque, c'est nous qui leur donnons. On a eu beaucoup d'impréc

ARNAUD DE LIE S’IMPOSE À BELLEGARDE ET PREND LE COMMANDEMENT DE L’ÉTOILE DE BESSÈGES

Image
Le vent n’a pas empêché le coureur belge Arnaud De Lié de s’imposer en ouverture de l’édition 2023 de l’Etoile de Bessèges. Faisant office de favori de cette étape au même titre qu’un Mads Pedersen (Trek Segafredo) où Michal Kwiatowski (Ineos Grenadiers), le coureur de la Lotto Dstny, professionnel depuis deux ans, ne s’est pas fait piéger par les bordures et les chutes. Il devance sur les hauteurs de Bellegarde, Pedersen et Benoit Cosnefroy (Ag2r-Citroen). De Lie prend non seulement la tête du classement général mais aussi devient le meilleur jeune et le leader du classement par points. Une véritable razzia.  Un peu plus loin dans le peloton, le gardois Alexandre Delettre a été toute le journée en chasse pour son leader, le vainqueur de l'édition 2022, Benjamin Thomas. L'équipe Cofidis s'est faite piéger, au même titre que la Groupama FDJ, du côté de Gallician après une chute. Ne présentant aucun coureur aux avant-postes, Delettre et ses coéquipiers ont du faire un gros ef

"JE SUIS FIÈRE D’AVOIR PARTICIPÉ À DES CHAMPIONNATS DE FRANCE QUI SE DÉROULAIENT CHEZ MOI"

Image
La jeune nîmoise Chiara Bianciotto-Rougé, a l'instar de sa copine de club Julie Lienard, ambitionnait un Top 10 lors des championnats de France qui se déroulaient chez elle à Nîmes. Après un excellent passage au ruban, elle est alors 3e après la première discipline, elle passe à côté de son épreuve de ballon, alors que normalement c'est un engin qu'elle maîtrise. Dommage car malgré un joli plateau, il y avait de quoi faire!!! On l' retrouve en interview sur JuSports30, 48 heures après*. Crédit photo: La Photografeuz JS30: Salut Chiara, comment vas-tu 2 jours après ces championnats de France ? Chiara Bianciotto-Rougé : Ça va, je me remets. J'étais un peu déçu sur le moment. J'avais deux passages différents à faire au ruban et au ballon et j'ai réussi le premier. Je sors 3e du ruban mais malheureusement au ballon ça ne s'est pas passé comme je l'espèrais. Je termine finalement 18e, c'est un peu ralent parce que je pense que le top 10 était accessib

"ON NE DOIT PAS S’ARRÊTER LÀ, IL RESTE ENCORE 14 MATCHES. ON A ENCORE DU TRAVAIL"

Image
Depuis le début de cette saison, Sofiane Jdaini n'a manqué que trois matches de l'Olympique d'Ales en Cevennes. Hormis ces trois matches, il a toujours été dans le groupe l'ancien. Mais paradoxalement, il n'est entré en jeu qu'à huit reprises et a fêter sa première titularisation de la saison ce samedi lors du déplacement à Frejus-Saint Raphaël. Que ce soit Stéphane Saurat ou Hakim Malek, tous savent qu'ils peuvent s'appuyer sur la polyvalence de leur défenseur. Après cette première titularisation, Sofiane est en interview sur JuSports30  JS30: La bonne série de l'OAC continue? Sofiane Jdaini: Oui bien sur et c'est bien. Mais, il ne faut pas s'arrêter la, il reste encore quatorze matches. On a encore du travail. On va jouer des grosses équipes et on va donner le meilleur de nous même.  JS30: Il y a de la déception de ne pas avoir gagné, après le match ou c'est un bon point de pris chez une équipe bien classée? SJ: A la vue du match, chaqu

DE PREVILLE, TROISIÈME GARDOIS D’OUTRE RHIN

Image
Après le Nimois Irvin Cardona â Augsbourg et le Viganais Nicolas Cozza à Wolfsbourg, un troisième gardois va rejoindre la Bundesliga. Non pas l’élite du championnat allemand cette fois mais son antichambre, la Bundesliga 2. En effet, en ce dernier jour de mercato, le Barjacois, même si il né à Chambray les Tours, Nicolas de Preville, 32 ans, a décidé de rejoindre le FC Kaiserslautern, actuel 4e de Bundesliga 2. Libre depuis son départ du FC Metz, l’ancien attaquant d’Istres, Reims, Lille, Bordeaux et Metz, en pro, va connaître sa première expérience à l’étranger, il n’a jamais joué pour le KV Ostende, club belge pour lequel il avait signé en 2016. Il s’est engagé jusqu’à la fin de saison.

BELOSSAT/DELPECH ET VALENTIN, PREMIERS VAINQUEURS DE 2023

Image
Arnaud Belossat et Clément Delpech aiment le circuit motocross de Villevieille, et son parcours de 28,11 kilomètres, où se déroule le XC des Terres de Sommières, première manche du Challenge Gardois VTT. Malgré le froid, il faisait un bon -3 au départ de la course, ce qui n'avait pas rebuté les 350 inscrits du jour, les deux vététistes de la team Nîmes Cyclisme avaient terminé 3e et 4e au scratch en 2022, cette année, ils ont fait mieux. Débarrassés du favori Hugo Weiss (Giant France MTB Pro Team) qui a crevé dans la deuxième boucle alors qu'il était passé en tête lors de la première, les deux compères de la team nîmoise ont alors volé vers une victoire qui ne pouvait leur échapper…sauf incident mécanique. Bien en rythme, ils contrôlaient la course et coupaient la ligne d'arrivée main dans la main. Tout sourire après la ligne d'arrivée, Clément Delpech laissait à Arnaud Belossat le soin de répondre aux questions vu que celui ci l'avait attendu pour finir tous les de

"JE N'OUBLIE PAS QUE C'EST L'ÉTOILE DE BESSEGES QUI M'A FAIT CONNAITRE AU GRAND PUBLIC"

Image
Dimanche sur les routes du Grand Prix de la Marseillaise, le Gardois de la Cofidis Alexandre Delettre a débuté sa saison 2023. 83e à un peu plus de deux minutes de Nelson Powless, le vainqueur du jour, il a bien préparé cette Étoile de Bessèges qui va débuter ce mercredi à Bellegarde ou il a vécu quelques années. A 48 heures du départ, celui qui a été meilleur grimpeur de la course chère à Roland Fangille il y a deux ans, m'a consacré quelques minutes de son précieux temps. Crédit photo : Mathilde Lazou JS30: Hier c'était la première course de l'année, le Grand prix de la Marseillaise, comment tu t'es senti ? Alexandre Delettre: Plutôt bien pour une reprise, physiquement j'étais pas mal. Je n'ai pas fait de résultat significatif mais l'équipe a été présente dans le final, on a lancé le sprint pour Anthony Perez dans le peloton. JS30: Ta préparation d'avant saison s'est bien passée ? AD: J'ai repris après de bonnes vacances qui m'ont fait du b

LES CENTURIONS SANS TREMBLER

Image
Les centurions n'ont pas raté leur début à domicile. A l'occasion de la deuxième journée de championnat de D3 et une semaine après leur victoire sur le terrain des Blues Stars de Marseille, les joueurs de Jean Philippe Eldin recevaient des voisins, les South Fighters d'Avignon. D'entrée de jeu, les Cents marquent leur territoire et imposent à leurs adversaires une grosse défense. En phase offensive, Sense, le running back nîmois, se veut joueur avec la défense avignonnaise. Mais le match est arrêté sur une blessure du nîmois De Lorgeril. Après 40 minutes d'arrêts, le match reprend et les Centurions marquent le premier touchdown de la partie sur une longue passe du Quarterback Verran. Mais les arbitres le refusent pour un mauvais blocage nîmois. Les Centurions sont beaucoup sanctionnés et le premier quart temps s'achève sur un score de 0/0. Dès le début du 2e QT, Nîmes s'appuie sur leur défense. Coup sur coup, B.Bresson et Matt-Boyer sackent le quaterback vau

LE BESSEGEOIS ROMAIN LE ROUX REMPORTE LES DÉPARTEMENTAUX POMPIERS DE CROSS

Image
A une bonne dizaine de jours de cette Étoile de Bessèges dont il a à nouveau dessiné le parcours, le sapeurs-pompiers de Bessèges et ancien coureur cycliste professionnel Romain Leroux a remporté le week-end dernier à Caveirac les départementaux de Cross-country. Dimanche 22 février, la 47 édition de ces départementaux, organisée par les sapeurs-pompiers de Nimes Saint Cezaire et en particulier le trailer Benjamin Codou, avaient réuni quelques 502 pompiers sous un froid et un vent glacial.  Mais cela n’a pas empêché Romain Le Roux d’avaler les 9,3 kms du parcours en 35´17". Il devance Mickael Demey qui termine en 36´09. L’inusable Eric Verdier monte sur la 3e marche du podium. Chez les féminines, mention spéciale à Camille Tillaut qui devient championne départementale en s’imposant en 52’02". Elle devance Lucie Mantion et Pauline Mathieu. Tous les participants ont déjà pris rendez-vous avec l’édition 2024 qui aura lieu du côté de Marguerittes. 

LE RUGBY CLUB NÎMOIS PARTENAIRE DU RUGBY CLUB TOULONNAIS

Image
C'est assurément un joli coup qu'ont réussi le président du Rugby Club Nîmois et ses équipes. Le RCN a signé un partenariat avec le RCT, Rugby Club Toulonnais, club de Top 14, quatre fois champion de France. Un partenariat, signé par le président du RCT, Bernard Lemaitre, qui permettra au RCN d'emmener ses jeunes vers le plus haut niveau et de faciliter l'intégration des talents de notre territoire vers l'élite du rugby français. En échange, le RCN, par sa connaissance du haut niveau, aidera le RCN à se développer dans sa gestion et son management sportif. La formation sera entre autre au centre de ce partenariat qui s'inscrit dans le projet toulonnais RCT passion. Les premiers effets de ce partenariat vont être la présence de joueurs toulonnais au Drop pour une séance de dédicaces le 3 février. 

"C'EST FONDATEUR POUR LES JEUX..."

Image
Il a été incontestablement le sportif gardois du week-end. Baptiste Addis, 16 ans, a fait vibrer le Parnasse pendant trois jours et encore plus le dimanche lors de la finale face à Thomas Chirault ou tout s'est joué sur une flèche de barrage. Si il est né à Orléans Baptiste a grandi à Manduel, ou il a d'ailleurs tiré ses premières flèches. Depuis un an, lui qui a rejoint l'Arc Club de Nîmes, est l'archer qui monte dans la hiérarchie et pas seulement dans la hiérarchie nationale.  JS30: Quelques jours après ce super week-end au World Archery de Nîmes, est-ce que tu te rends compte de ta performance ? Baptiste Addis: Oui là, franchement je m'en rends compte. Sur le moment, je suis un compétiteur donc je me suis dit que j'étais passé à côté d'une victoire. Sur le coup, j'étais un peu déçu. Je me rends compte aussi que j'ai pris de l'ampleur notamment au niveau du public et des médias. Je suis globalement fier d'être allé en finale et là, quelque

"DANS L'ENSEMBLE, J'AI ETE CONTENT DE MA NAVIGATION"

Image
Il y avait quatre gardois au départ sur cette édition 2023 du Dakar. Ils étaient quatre à l'arrivée. Trois d'entre eux, ont bien voulu me raconter LEUR Dakar. Le troisième a avoir joie le jeu est le champion du Brésil de rallye moto, lui aussi originaire de Sauvé, Andrien Metge. Il nous raconte son premier Dakar en tant que Copilote. JS30: Quel bilan fais-tu de ce Dakar 2023 ? Adrien Metge: D'un point de vue course, c'était un peu compliqué à cause du climat car il a beaucoup plu, ce qui est assez rare là-bas. De ce fait, beaucoup de liaisons ont été rallongé. J'ai eu quelques surprises car je pensais pas avoir si froid là-bas mais les SSV prennent bien l'eau (Rires). Les fins d'étapes étaient souvent trempées et froides et la prochaine fois, je saurais qu'il faut s'habiller. La course était pas mal avec de belles étapes. l'Arabie Saoudite, c'est un peu souvent pareil mais ils ont réussi à faire quelque chose de sympa en alternant cailloux, d

"CA FAIT QUELQUES TEMPS QUE JE VOULAIS FAIRE UN DAKAR POUR JOUER QUELQUE CHOSE, JE VEUX REVENIR AVEC LE MEME OBJECTIF"

Image
Il y avait quatre gardois au départ sur cette édition 2023 du Dakar. Ils étaient quatre à l'arrivée. Trois d'entre eux, ont bien voulu me raconter LEUR Dakar. Le deuxième a nous conter son Dakar commence à devenir un habitué mais cette année, il a vécu une expérience qu'il voulait vivre depuis longtemps, jouer les premiers rôles. Valentin Sarreaud, le Genolhacois, pompiers a Bagnols sur Cèze nousarme de son aventure. JS30: Quel bilan fais-tu de ce Dakar 2023 ? Valentin Sarreaud : Le meilleur bilan de mes quatre Dakar. C'est mon meilleur résultat, il y a pas photo. Dans le plaisir que j'y ai pris aussi, c'est un contestablement mon meilleur Dakar. JS30: Vous terminez avec Christian Lavieille, ton pilote aux portes du top 10, à la 11e place précisément. C'était un de tes objectifs ? VS: On a deux journées où on a des petits pépins mécaniques qui nous font perdre le top 10 voire mieux mais ça fait partie du rallye. Je pense qu'on aurait pu faire 7e ou 8e. N

"JE ME SUIS SENTI PLUS A L'AISE QUE L'AN DERNIER POUR MA PREMIÈRE EXPÉRIENCE DE COPILOTE"

Image
Il y avait quatre gardois au départ sur cette édition 2023 du Dakar. Ils étaient quatre a l'arrivée. Trois d'entre eux, ont bien voulu me raconter LEUR Dakar. Le premier a se prêter au jeu est le Sauvain Michael Metge.  JS30: Quel bilan fais-tu de ce Dakar 2023 ? Michael Metge: C'était déjà un super parcours. C'était mon neuvième Dakar et j'ai rarement, même si j'aimais beaucoup l'Amérique du Sud, vu un parcours autant varié. Les types de terrain étaient différents et les paysages extraordinaires. C'était un Dakar les plus difficiles que j'ai fait. Franchement je suis content de ne pas l'avoir fait en moto. JS30: Avec ton pilote Pau Navarro, vous faites un top 10 en catégorie T4, 9e pour être précis, c'était l'objectif avant le départ ? MM: On avait pas vraiment d'objectifs. On avait gagné en Andalousie et fait deuxième au Maroc lors des deux courses qui nous servait de préparation au Dakar. Pau est un jeune pilote. La seule vraie cou

WILLKOMMEN AU CEVENOL NICOLAS COZZA

Image
L'histoire a été un peu longue à se conclure mais ça y est, le Viganais Nicolas Cozza rejoint l'imposant contingent français de la Bundesliga. Ce mercredi après midi, le VFL Wolfsburg, actuel 6e du championnat allemand, a officialisé l'arrivée du défenseur gardois qui jouait au Montpellier Hérault, son club formateur. Le natif du Vigan rejoint le club de la firme Volkswagen pour les quatres prochaines saisons et demi puisqu'il a signé jusqu'en 2027. Ancien international espoir, Cozza, qui a 24 ans, a joué 18 matches cette saison avec son ancien club formateur. Il portera le numéro 8 et son transfert est estimé a 500 000 €. 

"ON AVAIT UN ESPRIT REVANCHARD PAR RAPPORT AU MATCH ALLER ET IL ETAIT HORS DE QUESTION DE PERDRE"

Image
Il avait été le héros malheureux du match aller de ce Crunch gardois, conclu sur le score de 27/27, en ratant la transformation de la gagne. Alors quand Benjamin Luigi, le buteur uzetien, a eu au bout des pieds la transformation de la gagne de ce match retour, Damien Vives, le centre du Rugby Club Cévenol. Mais la pénalité, pas facile en coin et avec un vent a arracher du fil a linge un slip buddysmuggler, est passé à côté, l'ancien joueur du Rugby Club Uzès a poussé un ouf de soulagement car son équipe venait de s'imposer 15/16 sur la pelouse du refuge, préservant ses chances d'accrocher un strapontin pour les phases finales. JS30: Après le match nul de l'aller, quel match a suspense vous avez donné encore ? Damien Vives: Oui et pourtant le score ne reflète pas du tout le match. On a fait un gros match, sûrement des plus abouti de la saison et tout autre score qu'une victoire aurait été illogique. JS30: Dans quel état d'esprit êtes-vous arrivé au stade du refug

"ON EST DANS UNE BELLE SPIRALE"

Image
Diaguely Dabo s'est imposé, autant sous Stéphane Saurat que maintenant sous Hakim Malek comme un joueur majeur de l'Olympique d'Alès. Ce milieu de terrain rassure par son physique et par sa présence. Il est le joueur d'expérience rêvé pour un coach. Avce lui nous faisons le point sur le début de remontada qu'est en train d'effectuer le club cévenol. JS30: Ça y est, on arrête plus l'OAC? Diaguely Dabo: En tout cas ce qui est sûr, c'est qu'on est dans une belle spirale. On bosse beaucoup. Il y a eu beaucoup de petites réunions pour se dire les choses pour que ça aille mieux. Si on continue comme ça, ce sera dur de nous arrêter. On est vraiment dans une belle spirale. JS30: J'imagine qu'après ce début de saison difficile, ça fait un bien fou d'enchaîner des victoires ? DB: Ça fait énormément de bien, notamment pour la confiance. On était inefficace dans les deux zones et aujourd'hui on est dans une situation totalement différente. À Auba

"JE COMPTE BIEN MONTRER QUE JE NE SUIS PAS VENUE A BOUILLARGUES POUR RIEN"

Image
Espoir du club de l'OGC Nice handball, Lou Le Bechennec a été prêté à Bouillargues pour s'aguerrir et obtenir du temps de jeu. Malheureusement, si la préparation estivale sous les ordres d'Olivier Martinez s'est bien passée, la jeune arrière, qui découvrait la D2, s'est rapidement blessée puis derrière est tombée malade. Elle n'a finalement fait son retour que début janvier en même temps que l'arrivée de la nouvelle année. Après deux matches ou elle a manqué de rythme, elle a semblé bien mieux ce samedi face à Toulouse.  JS30: Il fallait rebondir après la défaite au Havre, c'est fait et bien fait ? Lou Le Bechennec: Oui sauf les quelques dernières minutes où il y a un peu de relâchement inconsciemment. On avait bien travaillé toute la semaine dernière car la défaite au Havre nous était resté en travers de la gorge. Dans ce derby, on voulait montrer qui était statut VAP et qui ne l'était pas. JS30: Qu'est-ce qu'il s'est passé au retour du

LE BAGNOLAIS NASSIM CHADLI REJOINT LE HAC

Image
Mécontent de son temps de jeu en Belgique ou il jouait pour le SK Lommel, club de D2 Belge, le natif de Bagnols sur Cèze, Nassim Chadli est définitivement transféré au Havre Athlétic Club, leader de Ligue 2. Formé au Nîmes Olympique pour lequel il compte 3 apparitions en Ligue 1*, le gardois, de 21 ans, appartenait à l'ESTAC Troyes. Auteur de un but et de deux passes décisives en 15 matchs en Belgique, il quitte donc le club de Lommel, six mois après y être arrivé. L'attaquant gardois, qui a été présenté par Mathieu Bodmer, le directeuyr sportif du HAC, portera le numéro trois en Normandie et il s'est engagé pour deux saisons et demi.  * 11 au total en Ligue 1 avec 8 apparitions pour le compte de Troyes.