ARANDA SACRÉ POUR LA 4e FOIS EN ALLEMAGNE

Deutscher Champion pour la quatrième fois...voila ce qui pouvait arriver au Beauvoisinois Greg Aranda au moment d'arriver en Rhénanie du Nord-Westphalie. Et c'est un duel Franco-français qui allait rythmé tout le week-end de ce ADAC Supercross de Dortmund, point final de la prestigieuse saison de cette discipline allemande. Car entre Cédric Soubeyras et le gardois Aranda, la donne était simple. Celui qui gagnait a Dortmund remportait le championnat SX1. Trois jours pour être sacré avec deux jours consacré au championnat et le dernier jour pour les titres de King et Prince de Dortmund avec des primes qui vont bien. Deux jours, l'objectif d'Aranda au moment de débuter " Il y a pas mal de pression mais j'étais concentré sur le championnat". 

            Crédit photo: OS 267 film photography

Et des le premier soir, le nîmois de naissance, mettait l pression sur son adversaire en remportant la première manche qualificative. Lors de la finale du premier soir, il chutait des le départ et perdait un gant. Le temps de se remettre en selle, il paraît avec un quart de tour de retard. Mais au moment où il revenait sur ses adversaires. Il s'apercevait que Soubeyras était lui aussi a terre. Au terme d'une remontée et d'une course de folie, il terminait second. Des le deuxième soir, Aranda montrait qu'il était la en terminant premier de sa manche qualificative. Il lui fallait chercher la victoire en finale pour devancer Soubeyras. C'était chose faite devant son adversaire et Jordi Tixier qui terminait troisième. Le titre était dans la poche au prix d'un point de règlement, la victoire a Dortmund lui permet de s'imposer, alors que Soubeyras et lui était à égalité de point, 89. Joint au téléphone, Greg Aranda savourait " Je suis content, on est toujours content quand on remporte un titre. Celui là a un peu plus de saveur car ça faisait quelques années que je m'étais pas battu pour un titre. C'est mon quatrième titre en Allemagne. Et c'est pas le plus facile car j'ai changé d'ecurie et de moto et que j'ai récupéré la moto trois semaines avant la course. Il y a eu des moments de doutes mais l'Allemagne, c'est particulier. Il y a des balots de paille autour de la piste, la terre est super môle. Il faut toujours être sur le fil du rasoir pour s'imposer ici. Moi j'ai bénéficié d'une super moto sur laquelle je me suis senti super bien et j'ai fait jouer mon expérience de l'Allemagne". Le temps de savourer cette belle victoire, Greg Aranda a déjà rattaqué l'entraînement Motocross. Il donne déjà rendez-vous a tout le monde le 26 février a l'international de Sommières. Il participera ensuite aux championnats de France Élite de Motocross, aux championnats du monde et de France de Supercross... Un beau et gros programme en perspective. 

Crédit photo: Adac SX


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"