DES VAINQUEURS SURPRISES A ARAMON

Dans un week-end ou la concurrence était forte avec les foulées du château de Caveirac et les départementaux de cross à Uzès, l'association "Courir à Aramon" de Sylvain Étourneau a réussi le pari, non seulement de battre son record de participants (231 contre 200 en 2022), date à laquelle l'association a repris ce trail mais en plus de livrer un plateau relevé notamment chez les féminines avec la présence entre autre de la Vauclusienne Alexia Coudray, de Laure Marchis-Mouren, vainqueure en 2022 à Poulx, à Villeneuve ou encore sur le NUT et 2e sur la Veni Vici où encore de Laëtitia Pierredon, lauréate à St Laurent les Arbres en 2022. Sur un nouveau parcours de 15 kilomètres avec 500m de dénivelé positif et un passage dans le parc du Château d'Aramon, c'est allé très vite chez les hommes. C'est le triathlète du club d'Avignon-Le Pontet, Matthieu Buczko, qui s'est imposé, un peu a la surprise générale car ce n'est pas un spécialiste de la discipline, en 1h04'05 et en devançant les favoris Mickael Agaesse (Sanofi-Tarahumara Team) qui finit second en 1h04'13" et Denis Martin (1h04'21"). Trois autres favoris complètent le palmarès 2022, le Poulxois Florian Aujoulat (Team Poulx Trail), l'Uzétien David Mazur (Courir en Garrigue) et le basketteur de Rochefort Christopher Leblanc. Le vainqueur du jour savourait sa victoire "Je travaille à Sanofi donc c'était l'occasion de courir avec les copains dont Mickaël. J'étais venu travailler le foncier pour ma saison de triathlon. J'ai suivi Mickaël et je savais que sur le faux plat, je serai meilleur que lui. C'est là que j'ai fait la différence". Chez les féminines, tout le monde s'attendait à une victoire de la Bedoinaise Alexia Coudray (Cimalp) mais cette dernière a dû s'incliner, pour 29 petites secondes, battue par celle qui aura quasiment mené toute la course, Laure Marchis-Mouren. La pensionnaire de l'AG Running s'est imposée en 1h16'38. Laëtitia Pierredon (Jog in Tavel) complétant ce beau podium en 1h21'10". Tout sourire, Laure Marchis-Mouren n'en revenait pas d'avoir gagné "C'est une très bonne surprise pour moi car il y avait du niveau. J'étais en forme sur mes terres (elle vient d'Estezargues à quelques kilomètres d'Aramon) et j'étais très bien entourée. J'ai quasiment été en tête tout le temps sauf dans les descentes techniques car j'aime vraiment pas ça. Mais j'ai fait la différence sur le plat. Je suis surprise de ma victoire mais je suis très fière"




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"