"EN 2023, J’AI ENVIE QUE ÇA MARCHE, JE VAIS ME DONNER LES MOYENS POUR ÇA ET ON VERRA CE QU’IL ARRIVERA"

Des résultats en dents de scie, une grosse blessure...voilà comment résumer la saison 2022 de Hugo Weiss, le vététiste lezanais. Une saison qui s'est arrêté bien pour le jeune pilote de la Giant France MTB Pro Team. Après cinq mois d'interruption, il s'est aligné sur le Roc d'Azur pour retrouver des sensations. Après 5 h 37' 26", il reprenait goût a l'effort et se tournait rapidement vers 2023. Une année où il a envie de reprendre énormément de plaisir.


JS30: Elle a été difficile cette saison 2022 ?
Hugo Weiss: Disons que quand tu te blesses en début de saison, tu sais que déjà c'est fini. Heureusement je suis bien entouré. Aujourd'hui j'ai bien repris et même si je suis encore assez loin de mon niveau, je sens que c'est encourageant pour la suite.
JS30: Tu avais pourtant commencé par une victoire sur le circuit Occitanie mais dès les premières courses en Espagne puis à Guéret ou à Marseille, tu as de suite vu que tes résultats étaient loin de tes attentes ?
HW: J'ai attrapé le covid début janvier. J'avais de la fraîcheur sur la première course et du coup j'ai eu un contre coup du covid. Mes résultats n'étaient pas terribles et j'ai peut-être voulu un peu trop, trop vite. 
JS30: Est-ce que tu as douté à ce moment-là ? Sur tes réseaux sociaux, tu écris " il y a un souci quelque part, maintenant il faut le trouver"
HW: Oui je doute parce que j'ai des soucis de santé avec ma thyroïde. Peut-être que c'est ça aussi qui explique mes résultats, assez loin de ce que je veux faire. Après il faut se faire confiance. Et quand je suis pas content de moi, ça serait répercute sur mes réseaux sociaux. 

                    Crédit photo: Rem Gap 05

JS30: Et pour finir il y a cette chute sur les championnats de France d'enduro avec une opération et une saison terminée.
HW: C'est ma première grosse blessure. J'ai eu beaucoup de blessures qui dure au maximum un mois et là je dois me faire opérer. C'est la seule opération que j'ai eu depuis que je fais du vélo. D'un autre côté, je me dis que niveau blessure, j'ai été assez chanceux depuis que le début de ma carrière, surtout que quand je tombe, je fais pas semblant. Là ce qui me frustre, c'est que c'est sur une erreur bête que je me fais très mal.
JS30: Et, tu réapparais 5 mois plus tard sur le Roc d'Azur?
HW: Oui et j'ai même pris le format long (Rires). Le Roc d'Azur, je m'étais dit que je ne le ferai jamais mais avec ma copine on s'est lancé pour voir. Et au final c'était sympa. C'était ma reprise, j'étais content de remettre un dossard et c'était super de se remettre dans le bain.
JS30: A ce moment-là tu décides de te projeter à fond sur 2023 ?
HW: Oui et je roule, je roule. J'essaye de m'entraîner à fond car je veux faire une belle saison en entier. 

Crédit photo : Rem Gap 05

JS30: 2023, tu la vois comment ? Quels seront tes objectifs ?
HW: Je veux revenir à mon niveau et aux places que j'avais l'habitude de faire. Je veux progresser. J'ai pas trop d'objectif en fait, juste rouler devant même si je sais que ça va être compliqué car je change de catégorie cette année. À côté du VTT je vais faire de la route où je veux apprendre. A tout reprendre à zéro, autant se fixer de nouveaux objectifs. Je ferai quelques courses sur route en Occitanie et au niveau du VTT, des courses françaises, en Catalogne, en Espagne et de la Coupe du monde si la forme revient plus vite que prévue.
JS30: Tu es revanchard ?
HW: Revanchard je pense pas, par contre je pense que c'est la saison je suis le plus déterminé. Je reviens et je pense à toutes ces semaines qui viennent de se passer. J'ai envie que ça marche, je vais me donner les moyens pour ça et on verra ce qu'il arrivera.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"