"JE COMPTE BIEN MONTRER QUE JE NE SUIS PAS VENUE A BOUILLARGUES POUR RIEN"

Espoir du club de l'OGC Nice handball, Lou Le Bechennec a été prêté à Bouillargues pour s'aguerrir et obtenir du temps de jeu. Malheureusement, si la préparation estivale sous les ordres d'Olivier Martinez s'est bien passée, la jeune arrière, qui découvrait la D2, s'est rapidement blessée puis derrière est tombée malade. Elle n'a finalement fait son retour que début janvier en même temps que l'arrivée de la nouvelle année. Après deux matches ou elle a manqué de rythme, elle a semblé bien mieux ce samedi face à Toulouse. 


JS30: Il fallait rebondir après la défaite au Havre, c'est fait et bien fait ?
Lou Le Bechennec: Oui sauf les quelques dernières minutes où il y a un peu de relâchement inconsciemment. On avait bien travaillé toute la semaine dernière car la défaite au Havre nous était resté en travers de la gorge. Dans ce derby, on voulait montrer qui était statut VAP et qui ne l'était pas.
JS30: Qu'est-ce qu'il s'est passé au retour du Havre, qu'est-ce que vous vous êtes dit après cette défaite frustrante où notamment quelques décisions du duo d'arbitres n'ont pas été en votre faveur ?
LLB: C'est vrai que les arbitres c'était pas fou mais on peut pas se cacher derrière ça. Le Havre c'est une équipe compliquée à jouer. On a eu quelques trous en défense qu'on ne doit pas avoir. Le match nul aurait été équitable mais le plus important c'est d'avoir su rebondir des ce week-end.
JS30: On sait que la deuxième place est synonyme de montée, c'est quelque chose à laquelle tu crois ?
LLB: Pour l'instant, je prends les matchs les uns après les autres. La Stella Saint Maur est vraiment devant et c'est pas la chose à laquelle on pense le plus attention actuellement. On veut gagner contre les statuts VAP. Perso moi je n'y pense pas plus que ça.


JS30: Justement à titre perso, on a vu une Lou Le Bechennec un peu plus à l'aise samedi soir ?
LLB: Oui, ce qui est un peu compliqué par rapport à la blessure, c'est que j'ai perdu le cardio de la prépa de début de saison. J'étais bien à ce moment-là puis il y a eu ces semaines d'arrêts et la reprise a été un peu compliquée. Mais c'est vrai que samedi, je me suis sentie mieux physiquement. En plus je continue à faire deux séances de kiné par semaine et ça m'aide beaucoup.
JS30: Tu as été blessé puis malade et du coup, tu as raté pas mal de matches, comment tu as vécu cela ?
LLB: C'est toujours compliqué quand on arrive dans un nouveau club où tu dois prendre des repères et que tu te blesses. Il faut réapprendre à les avoir en milieu de saison et ce n'est jamais facile mais je compte bien montrer que je ne suis pas venu à Bouillargues pour rien.
JS30: Vous allez jouer à Achenheim et Noisy, tu t'attends à quel style de match ?
LLB: Ces deux matches seront forcément décisifs pour nous. Ils vont conditionner la suite de notre saison. Noisy on avait perdu d'un but chez nous et un peu à l'image de la défaite au Havre, on aurait mérité un match nul. Là, on va aller jouer chez elles, on sait que ça va être difficile mais on sera prêtes. Achenheim, je ne connais pas mais il faut qu'on gagne ces matchs là.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"