LE RCN PLUS QUE JAMAIS AMBITIEUX APRÉS LA PHASE ALLER

Steeve Calligaro, le président du Rugby Club Nîmois, avait le sourire ce vendredi matin a la brasserie Le Drop, entouré de Guillaume Aguilar, le manager du club et d'Alexandre Salles, le directeur administratif. Devant la presse et les médias locaux, il venait faire un bilan du club à mi-saison. Et le bilan est plutôt bon!!! Le club va créer une section professionnelle, une SASP, qui gérera les ressources liées à l'équipe première. Cette SASP sera un outil supplémentaire pour que le club se donne les moyens financiers et les infrastructures pour continuer à grandir. Le terrain annexe va devenir synthétique afin de permettre d'économiser la pelouse abimée de Kaufmann. L'association continuera, elle, de gérer le centre d'entrainement labélisé, les féminines et les jeunes. Le président du RCN s'est aussi félicité de l'activité du Drop, propriété du club depuis un an et annoncé des travaux extérieurs qui vont rendre l'endroit encore plus agréable. Enfin, le volet citoyen, un des projets initial du RCN suit son cours avec le développement du rugby à 5, du rugby adapté et le retour au printemps du tournoi des 6 quartiers. 

Guillaume Aguilar a alors pris la parole pour le bilan sportif. "Ce bilan est assez positif. C'est 8 victoires et 4 défaites, même si 4 défaites, c'est déjà trop pour nous. Quand on a goûté à la première place , comme ça a été notre cas un début saison , ça nourrit l'apétit des joueurs. Ils ont encore plus envie de gagner et on a envie très vite de retrouver cette première place. Il y a un point sur lequel on peut se féliciter, c'est la défense. On passe 49 % du temps en défense et aujourd'hui on est la meilleure défense nationale 2 même si notre jeu est offensif. On a encaissé seulement 18 essais et notre efficacité est importante avec notamment 89 % de placages réussis. On a un jeu qui est plaisant pour les spectateurs mais aussi pour les joueurs avec 24,4 points de moyenne par match. Mais on doit encore travailler sur l'efficacité. On attaque beaucoup, on joue beaucoup mais on doit être capable de tenir le ballon et surtout de marquer plus. On est pas assez efficace, pour moi, sur la conquête, notamment en touche. Notre gros point noir, c'est la discipline. Il faut qu'on arrive à améliorer ça. C'est quelque chose qui compte même si ce n'est pas forcément gage de victoire. Pau Oliver est en délicatesse avec ses cervicales et on va être obligé de le laisser au repos jusqu'à l'été. On ne peut pas prendre de risques. On recherche donc un joker médical qui devrait être validé la semaine prochaine... Pour remplacer Paul, ce sera un prêt de 6 mois d'un club de Pro D2. Aujourd'hui, on doit y aller étape par étape et surtout ne pas griller ses étapes. En étant premier tout le monde veut nous battre, mais on doit aussi avancer dans l'ombre. On doit gagner les matches et aller en phase finale. Si on doit monter, on ira mais aujourd'hui ce n'est pas l'objectif numéro 1. On doit surtout se structurer. Hyères-Carqueiranne, qui a roulé sur tout le monde l'an dernier n'est même pas, aujourd'hui en milieu de classement national. Ce que l'on veut aujourd'hui, c'est gagner des matchs. Montée ou pas, on a commencé à se pencher sur le recrutement de la saison prochaine avec une équipe de niveau de Nationale, avec des joueurs qui ont les qualités de jouer en Nationale. La Nationale, c'est des matchs encore plus dur que ce qu'on voit cette saison. Devant, on ressent le besoin d'aller chercher des joueurs de ce niveau-là."

C'est Alexandre Salles, directeur administratif du club qui concluait cette conférence de presse en parlant de la création d'un organisme de formation au sein du RCN pour aider les joueurs et joueuses du club dans leur projet sportif et professionnel. Après un retour sur l'activité du drop, celui ci s'est félicité de l'activité partenariale du club. Avec 280 partenaires et 1,1 million d'euros de chiffre d'affaire, le réseau partenaires du club est devenu le premier réseau d'entreprises sportif du Gard. Tout va donc bien pour le RCN!!! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"