"ON EST DANS UNE BELLE SPIRALE"

Diaguely Dabo s'est imposé, autant sous Stéphane Saurat que maintenant sous Hakim Malek comme un joueur majeur de l'Olympique d'Alès. Ce milieu de terrain rassure par son physique et par sa présence. Il est le joueur d'expérience rêvé pour un coach. Avce lui nous faisons le point sur le début de remontada qu'est en train d'effectuer le club cévenol.


JS30: Ça y est, on arrête plus l'OAC?
Diaguely Dabo: En tout cas ce qui est sûr, c'est qu'on est dans une belle spirale. On bosse beaucoup. Il y a eu beaucoup de petites réunions pour se dire les choses pour que ça aille mieux. Si on continue comme ça, ce sera dur de nous arrêter. On est vraiment dans une belle spirale.
JS30: J'imagine qu'après ce début de saison difficile, ça fait un bien fou d'enchaîner des victoires ?
DB: Ça fait énormément de bien, notamment pour la confiance. On était inefficace dans les deux zones et aujourd'hui on est dans une situation totalement différente. À Aubagne, on a mis 3 mais on aurait pu en mettre plus. On provoque cette chance. On se rend compte qu'on était pas à l'aise sur synthétique et que cette surface est compliquée pour certains joueurs. On a trouvé une nouvelle pelouse et rejoué dans notre stade, ce qui nous a fait du bien.
JS30: Il reste encore beaucoup de match, rien n'est fait mais on sent que l'OAC va mieux. Toi qui est là depuis le début de la saison, qu'est-ce qui a changé ?
DB: On a évolué dans le type de travail, la manière de travailler est différente. On ne se pose plus de questions et on fonce. Sur le terrain, on a la confiance qui est revenue. En fait...c'est plein de petits détails qu'on a réussi à gommer. Il n'y a pas un point précis en fait. On avait le doigt sur ces détails. Aujourd'hui sur le terrain, on prend les choses en main.


JS30: Le joueur d'expérience que tu es a-t-il douté à un moment ?
DB: Douté...(il coupe) oui quand même. À force d'enchaîner les matchs et de ne pas gagner malgré des prestations correctes, tu commences à douter. Rien ne tournait à notre faveur. Et en plus, il y a cette histoire de 5 points qui nous ont été enlevé donc forcément tu te poses des questions. Mais je ne suis pas du style à lâcher et je n'abandonne jamais. 
JS30: Tu t'es imposé comme la sentinelle du milieu de terrain, tu te sens bien dans ce groupe ?
DB: Oui franchement. Il y a une super entente. Je me sens vraiment à l'aise. J'échange beaucoup avec les autres et tout le monde est à l'écoute.
JS30: Le prochain match c'est Fréjus avec un déplacement dans le Var l'objectif est clairement de continuer la série en cours ?
DB: Sur la spirale dans laquelle on est, on y va pour gagner. Déjà un match nul, ça serait un bon résultat. Mais, on va aller chercher la victoire. Il nous reste que des finales jusqu'à la fin de la saison pour se sauver et une finale ça se gagne.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"