SHAINY PIGNON, 14 ANS ET DEJA PHÉNOMÈNE DE SON SPORT

A 14 ans, elle aura 15 ans en Avril, la jeune nîmoise Shainy Pignon est déjà un phénomène dans sa discipline, le Canicross. Championne du monde cadette, championne d'Europe en catégorie junior et "pourtant pas encore championne de France" nous dit sa maman Sylvie, cette étudiante en 3e au collège de Calvisson, licenciée a Aubais dans le club des Gard'O Dog, tentera au mois de mars, tout prêt de chez elle à Vauvert, de remédier à cette anomalie dans sa jeune carrière. Comment est ce qu'une toute jeune ado s'est elle retrouvée a pratiquer ce sport, qui si il est en plein essor, ne compte que peu jeunes à part sur des évènements internationaux ? L'histoire de Shainy dans le Canicross commence complètement par hasard avec une maman qui rejoint un groupe de balade de chien dans le Gard, histoire de canaliser le trop plein d'activité de son Border Collier Percy. Mais Sylvie n'est pas très sportive au contraire de Shainy qui a déjà pratiqué du tir a l'arc à Milhaud et de l'équitation. Le problème, c'est que si cette discipline lui plaît, Shainy n'aime pas courir. Mais la relation avec son chien est plus forte que cette aversion à la course à pied. Par chance, il y a un club a Aubais, non loin de Calvisson où habite sa famille et a l'intérieur de club, il y a une section enfant. Si Shainy a toujours fait du sport, elle ne savait pas courir de façon sportive. C'est son chien qui lui a permis de se développer en tant que coureuse. Les résultats arrivent de suite mais Percy se retrouve vite limité dans ses performances. 


La famille Pignon se tourne alors vers un nouveau chien, un Greyster nommé Winky. Et ça matche de suite entre les deux. Depuis un an, le duo Shainy/Winky est coaché par Gladys, la responsable du club d'Aubais, sur une base de cinq entraînements par semaine. Junior depuis peu, elle fait actuellement des temps de podiums internationaux. A Berlin, lors des derniers championnats d'Europe, a Berlin, elle a couvert la distance de 4 kms en 11'20". Aujourd'hui, Shainy, quifait parti du pôle espoir France, a le regard tourné vers Vauvert et ce titre de championne de France qui lui échappe, elle qui a déjà été vice championne de France mais aussi sur les deux championnats du monde 2023, car il y a deux fédérations internationales qui gèrent le Canicross mondial, qui auront lieu en octobre en Allemagne et en novembre a Lamotte-Beuvron. Cette jeune athlète est tellement passionnée par sa discipline qu'elle a deja participé à une course dans le cadre de la grande Odyssée. Lors de cette course, elle a eu une révélation pour la neige, le traineau et c'est donc naturellement qu'elle s'est lancée le défi de participer à ma course de musher qui devrait avoir lieu, si la neige est présente, à la course qui aura lieu à l'Aigoual au mois de mars. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"