"TOUTES LES CARTES SONT DANS NOS MAINS, IL FAUT JUSTE LES SORTIR AU BON MOMENT"

Un mois...c'est le temps qui s'est écoulé entre le dernier match perdu à La Seyne et la réception de Macon qui aura lieu samedi dans une belle journée de rugby qui verra jouer successivement les cadets face à Bourgoin, les juniors face à Narbonne et un tournoi inter associations étudiantes de flag. "On a pas trop l'habitude, précise Jean Baptiste Poulon, un des entraineurs du Rugby Club Nîmois, car normalement, on joue toujours pour les fêtes mais la, on a eu un mois sans match et on avait donné quinze jours de vacances aux garçons". Ces quinze jours passés, il était temps de reprendre le chemin de l'entrainement "il y avait beaucoup d'entrain, on était content de retrouver les gars. On a fait un repas de Noël ensemble et on s'est préparé pour le gros bloc de six matchs qui nous attend. C'est bien car il va y avoir du rugby toutes les semaines. mais on est content car on a bien bossé". Les joueurs vont vouloir mettre fin à cette série de trois défaites, et même de quatre sur les derniers matchs de l'année 2022, qui a eu lieu juste avant la trêve des fêtes, "on sait pourquoi on a péché, ou on a fauté. Notre première partie a été bien étudié. On manque de puissance et sur les terrains gras, on est désavantagé. Nous on est plus basé sur le jeu et on a travaillé nos manques". Pour affronter Macon, le RCN sera toujours privé de son capitaine Benjamin Barnerias, encore préservé cette semaine et qui devrait être opérationnel la semaine prochaine face à Rumilly. Une équipe de Macon qui va arriver, dans le Gard, revancharde après la défaite à domicile 19/23 du 18 septembre 2022, "Oui, on s'attend à cela, ils vont arriver gonflé à bloc. Dans cette poule, chaque point est disputé avec une hargne pas possible mais c'est un beau challenge qui nous attend. Moi je ne suis aps déçu, c'est ce que j'attendais. Toutes les cartes sont dans nos mains, il faut juste les sortir au bon moment". Face à une équipe de Macon, battue quatre fois sur six à l'extérieur, le RCN aura bien de son seizième homme. Pour cela, et c'est une nouveauté, une navette, au départ de la gare routière, sera mise en place jusqu'au stade Kaufmann avec retour après le match sur la gare mais aussi jusqu'à Carrémeau. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"