YOHAN ROSSEL FINALEMENT VAINQUEUR DU WRC2 DU MONTE CARLO

Le Saint Jeannais Yohan Rossel avait du s'incliner sur les routes du rallye de Monte Carlo pour 4 secondes 5. Mais le russe Nicolay Gryazin, sur sa Skoda Fabia, pourtant dominateur tout au long du week-end, s'est vu infligé une pénalité de 5 secondes pour avoir coupé un virage lors de la 14e spéciale. Or, le règlement stipule qu'une voiture doit toujours avoir deux roues sur le goudron. Ce qui n'a pas été le cas pour le russe et l'équipe PH Sport qui prépare la voiture du gardois a de suite déposé réclamation. Pour une demi seconde, l'aîné des frères Rossel s'impose donc lors de la première manche du championnat WRC2 2023. Yohan Rossel aura tout donné pour essayer d'embêter un Gryazin dont la nouvelle Skoda Fabia a longtemps semble intouchable. 


Des la première spéciale, le gardois cédait plus de 9 secondes. Avec son nouveau copilote, Arnaud Dunand, il en cédait 8 autres dans la seconde spéciale. Avec une C3 Rallye 2 bien mais encore loin d'être parfaite pour ce premier rallye de la saison, Rossel signait enfin son premier scratch dans la troisième spéciale mais le temps repris était seulement de 7 centièmes. Et des la 4e spéciale, le russe lui reprenait le même temps et en rajoutait 4 lors de la 5e spéciale. Ce vendredi, Gryazin survole totalement la course en signant son cinquième scratch depuis le début du rallye et en ajoutant 5 secondes a l'écart qu'il a sur Rossel. Les 7e et 8e spéciales tournaient encore a l'avantage du russe qui portait son avance a quasiment trente secondes, 29'7", au soir de la première journée. Le samedi commençait comme le vendredi par une domination de Gryazin sur la 9e. La 10e spéciale permettait au gardoise de reprendre 2 secondes. Mais le russe rectifiait vite le tir en portant son avance a 43'5" après la 11e spéciale. Les 12e et 13e spéciales ne faisait que confirmer la supériorité du russe. 


Mais la 14e spéciale allait fatale au russe...mais il ne le savait pas encore. Gryazin perdait, dans un premier temps, plus de 31 secondes suite à une crevaison. Son écart passait à 15 secondes d'avance. Et des la première spéciale du dimanche, le Saint Jeannais remettait un coup de pression sur son adversaire en claquant un superbe temps sur la 15e spéciale et en revenant a un peu plus de 10 secondes. La course était totalement relancée. Le gardois était bien décidé à continuer à venir titiller son principal concurrent en revenant a moins de 10 sec mais lors de la 17e spéciale, me russe stoppait un peu l'hémorragie en refaisant passer son avance a 10 secondes. Pas abattu, Rossel claquait le dernier chrono WRC2 avec une avance qui le faisait passer sous les 5 secondes. C'est le moment que choisissaient les commissaires de course pour annoncer la pénalité du russe pour une corde trop généreuse. 10e au scratch, le gardois reportait donc cette première manche de WRC2. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"