"C'EST FRUSTRANT PARCE QUE CE N'EST PAS UN MAUVAIS MATCH DE NOTRE PART”

Une nouvelle fois, le Rugby Club Nîmois n'a ramené qu'un point d'un déplacement. Cette fois, c'est a Dijon, pourtant mal classé, que les nîmois ont été battu 16/10. Une nouvelle fois, c'est un match que les joueurs du RCN aurait pu aller chercher au bout des 80 minutes. Cette défaite n'a pas eu de conséquences au classement puisque les protégés du président Calligaro sont toujours second. Mais c'est le Stade Métropolitain qui se présente a Kaufmann ce samedi et il faudra gagner...On en parle avec Junior Ngandu, le jeune ailier du RCN.


JS30:C'est une nouvelle défaite qui a sanctionné ce déplacement à Dijon.
Junior Ngandu: Oui une nouvelle défaite parce que dès le début du match, on prend de grosses séquences de la part des Dijonnais. On est dans nos 22 pendant 20 bonnes minutes. On encaisse mais on ne prend pas trop de points jusqu'à la 30e où on craque en encaissant un essai. On arrive quand même à marquer 10 points juste avant la mi-temps et on est assez content. Pourtant, on a du mal à rentrer dans leur camp et on se prend un essai sur un manque de communication en défense. On essaie bien de réagir dans les 10 dernières minutes mais on se heurte à une grosse défense de leur part et un arbitrage qui nous a pas aidé. C'est frustrant parce que c'est pas un mauvais match de notre part.
JS30: Justement Guillaume Aguilar a dit à la fin du match ”c'est un de nos meilleurs matchs à l'extérieur”.
JN: Tout à fait, il y avait de l'envie. Dans les fondamentaux, on a fait mieux que d'habitude. On a gagné des pénalités sur nos touches et nos mêlées mais malheureusement on ne garde pas assez le ballon et on est en difficulté sur leur possession.
JS30: Vous ramenez quand même un bonus défensif qui vous permet de garder votre deuxième place ?
JN: Oui et c'est le minimum car on a envie de gagner tous les matchs. On perd de peu à chaque fois mais avant le match, on ne se dit pas qu'on ne doit pas prendre un bouillon. On se dit qu'on doit gagner.


JS30: À titre perso, comment t'es-tu senti dans ce match?
JN: Franchement plutôt bien, je me suis bien déplacé. J'ai fait beaucoup de placages car on a beaucoup défendu et ça faisait longtemps que je n'avais pas joué 80 minutes. J'ai un sentiment amer à cause de la défaite. Sur les deux dernières minutes, je pense qu'on aurait pu avoir la chance de jouer la gagne. Mais je reste persuadé qu'on progresse. 
JS30: Comment ça va pour toi depuis ton arrivée à Nîmes ?
JN: Je me sens super bien, mon intégration s'est faite rapidement car le groupe est super sympa. Il y a beaucoup de joueurs d'expérience donc c'est facile. Je pose beaucoup de questions, JB (Poulon) qui est l'entraîneur des trois quarts est tatillon avec moi sur les détails. Mais c'est ce dont j'ai besoin pour devenir un meilleur joueur
JS30: Qu'est-ce qu'il vous manque pour gagner ces matchs là ?
JN: Sûrement un peu plus de discipline et se resserrer en défense. On s'est trop fait percer au milieu du terrain. On s'est parlé et on s'est dit qu'il fallait peut-être réduire notre volonté de jouer dans certains moments. Mais c'est dur car on a une équipe joueuse. Quand on voit ce que font les équipes pour nous battre, on se dit qu'il faut peut-être des fois lâcher le ballon et jouer au pied. Mais c'est difficile de jouer contre nature, ce n'est pas notre ADN. Une chose est sûre, on veut déjà retrouver le goût de la victoire à l'extérieur. 
JS30: Samedi il y a un gros match à domicile. Il faut impérativement gagner ?
JN:Pour moi, c'est peut-être le plus important du bloc qu'on a depuis le retour des vacances car c'est un concurrent direct. Ils vont venir avec les dents longues après le match aller et notre match quasi parfait chez eux. On est prêt à les recevoir. Il faut justement s'inspirer du match aller même si ça sera pas simple.

                Crédit photos : Mathilde Arnoux

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"UN MOIS APRÉS MON OPERATION, MON GENOU SE PORTE BIEN...MAIS ST AMAND A DÉCIDÉ DE NE PAS ME RECONDUIRE...JE SUIS DONC A LA RECHERCHE D'UN CLUB"

LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

"4 MONTÉES EN 4 ANS...JE SUIS FIER. MAIS ON NE COMPTE PAS S'ARRETER LA"