L’AATAC ET DOMESSARGUES RUNNING SE PARTAGENT LES FOULÉES DE L’ALAUZENE

Il faisait un superbe soleil sur ces 32e foulées de l'Alauzene de Brouzet les Ales mais un bon petit -4 degrés au départ. Est ce que c'est cela qui a fait que Laurent Portanier (AATAC) était pressé de se réchauffer ou est ce que ces températures fraîches lui rappelaient sa Lozère natale? Toujours est il que le Lozerien, en pleine préparation des championnats de France du 10 kilomètres, a surpris tout le monde, même les organisateurs qui n'avaient pas encore enlevé les barrières de la ligne d'arrivée, en arrivant 27 minutes après le départ a une moyenne de 17,7 km/h. Il devance de plus de 40 secondes Getan Armand, la troisième place revenant a Sébastien Legrand (AATAC). Chez les féminines, alors que c'est l'inusable Françoise Dumas qui était partie la plus vite, la locale Sandrine Brujas, pourtant pas en super forme d'après ses dires, a offert un joli doublé a l'AATAC, en bouclant le parcours en 32'59. Dumas fini deuxième et c'est Delphine Codemo de l'ACN Anduze qui vient monter sur la troisième marche du podium. 

Crédit photo : David Mauras

Sur le 13 kilomètres, Vincent Rodde a offert une belle une belle victoire a son club de Domessargues en 47'16" et une moyenne de 16,51 km/h. Il a devancé le duo Mickaël Armand - Alain Devesse qui fini a plis de 40 secondes du vainqueur du jour. Chez les féminines, Laura Schweda (ACNA) vainqueure en 2022 du 8 kms était légèrement malade et n'a pu défendre totalement ses chances. Elle termine au pied du podium et voit le club de Domessargues, grâce à Marion Barlaguet, s'offrir, a l'instar de l'AATAC sur le 8, un joli doublé. Celle qui court normalement pour le club de Vincent Boucena Badon avait cette fois opté pour un maillot du club de Leins-Gardonnenque. Bien lui en a pris, elle a devancé Florence Martin qui court elle aussi pour ce club dont on en cesse de parler. Nora Boukhelifa de l'AC2A complète ce joli podium. 





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"UN MOIS APRÉS MON OPERATION, MON GENOU SE PORTE BIEN...MAIS ST AMAND A DÉCIDÉ DE NE PAS ME RECONDUIRE...JE SUIS DONC A LA RECHERCHE D'UN CLUB"

LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

LES TABAROT, UNE FAMILLE EN BLEU