"MA TÊTE EST PRÊTE...MON CORPS BEAUCOUP MOINS 🤣"

Le 17 aout dernier, un petit bonhomme est venu agrandir la famille de Chloé Roelandt, la pivot du Bouillargues Handball Nîmes Métropole. Le temps pour la maman de pouponner un peu puis de se remettre au boulot sous le regard de son bourreau Olivier Martinez, la revoila un peu plus de 5 moins après de retour sur un parquet. Ce samedi 4 février, la réserve du BHNM recevait le leader, Clermont Auvergne à l'Agora. L'occasion pour la jeune équipe Bouillarguaise de faire chuter le leader quasi invaincu, un seule défaite jusque la, avec une Chloé Roelandt qui pour son retour a démontré qu'il allait faloor compter avec elle jusqu'à la fin de saison. 

JS30: D'abord, comment est ce que tu vas?

Chloé Roelandt: Ça va, je jongle entre ma vie de sportive de haut niveau, ma vie de maman et ma vie de femme. C'est sportif autant à la maison qu'au gymnase.

JS30: Après des semaines de reprise, tu as fait ton retour en N2 ce week-end, comment est ce que tu t'es senti?

CR: Très bien. je pense que c'est l'idéal de reprendre avec une équipe ou il n'y a pas de pression de performance. L'équipe 2 doit se maintenir donc la victoire était importante avant de gros matches à venir. T'es dans un autre contexte, tu arrives pour apporter autre chose que ce que tu fais avec la D2. En plus, j'ai retrouvé de petites que j'ai entrainé, il y a quelques années. Ça fait surtout du bien de retrouver les habitudes du samedi...en fait, on a pas arrêté de s'appeler avec Léa* pour savoir si on était prêtes, si on avait rien oublié dans notre sac (Rires)

JS30: Ça a été un retour plutôt réussi avec 8 buts et un 100% au tir?

CR: Le hand, ça ne se perd pas (Rires). Bon, c'était pas de la D2, sans rien enlever au niveau de la N2 mais ça met en confiance. J'ai encore quelques années devant moi du coup (Rires). Je sais que je ne vais pas revenir de suite à mon niveau d'avant grossesse mais j'avais besoin d'une perf comme celle la. 

JS30: L'équipe D2 a été battu à Achenheim ce week-end, tu es prêtes à revenir dans le groupe et à postuler à une place de titulaire?

CR: L'envie oui je l'ai même si j'apprécie énormément les filles de N2. Je reste une compétitrice et j'ai encore besoin de la compétition. C'était un défi le retour d'une grossesse à presque 33 ans. Maintenant je prends le temps d'y arriver. Je ne serai pas sur la feuille de match contre Noisy et c'est mon choix. J'ai encore besoin de rythme et de jouer. Je pense être a disposition de Delphine pour la réception de Lomme...si elle a besoin de moi (Rires)

JS30: Je t'ai quasiment vu à tous les matches à Bouillargues, tu la juges comment cette saison?

CR: Elle est en demi teinte. Ça a a été compliqué pour le staff de gérer les blessures avec un effectif qui était un peu juste. Les blessures ne nous ont pas épargné. Du coup, il a fallu tirer sur els organismes des filles présentes. A Achenheim, la défaite est logique. Elles sont parties à 12, avec un long voyage. Il faut qu'on pousse à la régularité. Notre problème, c'est qu'on se met au niveau des équipes adverses et du coup, on a pas eu trop de matches faciles ou on aurait pu faire tourner l'effectif et reposer certaines filles. Du coup, à certains moments, on a se retrouve dans le dur...

JS30: Tu as conscience que ton retour et celui de Léa Lacroix vont faire du bien à l'équipe?

CR: Je pense qu'avec l'effectif au complet, il y aurait eu beaucoup plus de stabilité. On aurait eu moins de problème de gestion d'effectif c'est sur. Peut-être plus pour Léa sur la base arrière car on est un peu juste à ce niveau la. Moi, à mon poste Marion (Lahcène) a fait le job même si on lui a beaucoup demandé et on a la chance qu'elle n'ait pas été trop blessée. 

JS30: Bon pour finir, tu es prête à en découdre?

CR: Ma tête est prête...depuis janvier, mon corps beaucoup moins (Rires). le fait d'être maman fait que je ne peux pas me permettre de bruler les étapes. Encore un match de reprise avec la N2 et puis après je serai à fond. Je redescendrai quand même le match d'après avec la N2 car la D2 ne jouera pas**. J'ai besoin d'enchainer et d'avoir du rythme. Et puis, ce sera un match important dans l'optique du maintien.

Crédit photo: Sophie Gravil

*Léa Lacroix qui reprenait elle aussi le week-end dernier après son opération des ligaments croisés du genou. ** Les joueuses de Delphine Cendré aurait du affronter Fleury qui a fait forfait général. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

"4 MONTÉES EN 4 ANS...JE SUIS FIER. MAIS ON NE COMPTE PAS S'ARRETER LA"

UZES N'A MÊME PAS PU FINIR LE TRAVAIL