"LE SAMEDI A ÉTÉ UNE BELLE JOURNÉE, LE DIMANCHE...C'EST TOTALEMENT IMPENSABLE DE S'EN PRENDRE A DES CHIENS"

Tout avait bien commencé, c'était la fête du chien et du canicross qui se déroulait à Vauvert ce week-end. Un an que le club du Canicross 30 préparait cet évènement. Le samedi, les premières médailles commençaient à tomber dans l'escarcelle de quelques gardois, comme Mahel Barbut et Pops chez les minimes ou Shainy Pignon et Winky qui prenaient la tête du classement provisoire junior talonné par Ethan Galand et Kaly. Malheureusement, le dimanche allait être dramatique avec l'empoisonnement de quatre chiens, dont trois ne survivront pas. Très rapidement, les organisateurs décidaient de suspendre la compétition. Justine Garnodier, présente sur place en tant que présidente du club des Canicross Bellegar'Dogs et en tant que bénévole revient avec moi sur ce week-end qui aurait du être magnifique. 

Mahel Barbut sur la plus haute marche du podium

JS30: Tout d'abord Justine, on va parler de ce qu'il s'est passé samedi pour ton club?

Justine Garnodier: Pour nous, ça a été une belle journée. Mahel est devenu champion de France minimes dans un temps de un peu moins de 4 minutes pour 1,3 kilomètres, après sa deuxième place de l'an dernier et ça c'est top. Ça a été une belle course pour lui qui va déboucher sur une qualification quasi certaine pour les championnats du monde qui auront lieu en Allemagne. Trois autres représentants du club ont participé le samedi, Sylvain Durand qui a fini 12e vétérans, Alexandre Ballester 17e  dans la même catégorie et Magalie Champion qui termine elle 12e chez les vétéranes. 

JS30: En tant que présidente , tu es satisfaite de ces résultats?

JG: Oui franchement. Mahel a réussi à finir par devenir champion de France. Et les autres ont fait une belle course.

JS30: C'était une belle fête, un week-end qui commençait bien?

JG: Oui...même si il faisait chaud pour les chiens, ce qui avait contrait les organisateurs à réduire les différents parcours. C'était une superbe organisation. La réactivité des organisateurs au moment des évènements du dimanche a été à la hauteur de l'organisation de ces championnats. 

Shainy Pignon à gauche. Crédit photo : Vivez Drone

JS30: Malheureusement, le dimanche, il y a eu ces actes indignes, des boulettes de viande empoisonnées avec de l'anti-limaces ont été déposé sur le parcours, d'un être humain qui ont amené au décès de trois chiens et à l'arrêt de la compétition.

JG: C'est totalement impensable de s'en prendre à des chiens. Il y a trois chiens qui sont décédés mais cela aurait pu être pire tant le nombre de boulettes était important; Le dimanche matin, il y avait plus de 150 participants. Le canicross, c'est un sport très familial. Il y avait énormément d'enfants en bas âge. Il y aurait pu y avoir des enfants de touché. 

JS30: Comment ce sport que tu aimes tant va t il se relever d'une telle histoire?

JG: Ça va être long. A Bellegarde, nous voulons organiser une compétition au mois de décembre mais je t'avoue que l'on se pose des questions. Ça va générer des contraintes pour les organisateurs au moment d'organiser ce type d'évènements. il y a toujours des mécontents  dans ces cas la mais la, on a atteint une limite jamais vue. 

JS30; Ça pourrait remettre en cause la compétition que tu veux organiser?

JG: Pour l'instant non, en plus ce sera notre première édition, mais on va attendre de voir comment la fédération des sports et loisirs canins réagit à ce type de problème. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

"4 MONTÉES EN 4 ANS...JE SUIS FIER. MAIS ON NE COMPTE PAS S'ARRETER LA"

UZES N'A MÊME PAS PU FINIR LE TRAVAIL