AYRAL VAINQUEUR EN JUNIOR SUR LA GF PROVENCE OCCITANE

Dimanche dernier, Maxime Ayral était présent sur la Gran Fondo Provence Occitane avec la fameuse montée du Mont Bouquet, et ses passages à plus de 18% empruntés récemment par l'Étoile de Bessèges, et ces plus de 1000 participants! Pour la deuxième course sur route de sa jeune carrière, le jeune Gaujacois participait à la course de 75 kilomètres, n'étant pas majeur, il n'a pas le droit de participer à celle de 155 kilomètres. Pour sa première participation à la GF Provence Occitane, le licencié de la Team Calvisson, coureur de la Team Bagnol Jo.We Oméga, a terminé troisième au scratch et premier chez les juniors. 

Crédit photo : sportograf.com 

"Je suis vraiment content car je suis venu sur cette course pour me préparer pour la coupe de France de VTT. C'est rare que je roule sur route et je me suis régalé. Ça m'a donné envie d'y revenir". Avec de bonnes sensations au départ de Cornillon, il ne s'attendait pas à ce que ça roule aussi fort avant le Mont Bouquet. Mais le rythme du début de course était très soutenu et si il arrivait avec les premiers en bas du Bouquet, c'était au prix d'une grosse dépense d'énergie. "Des les premières pentes, j'avais mal aux cannes. Mais, j'ai essayé de m'accrocher aux meilleurs. J'ai cédé avant la fin de l'ascension et je suis arrivé avec une petite minute de retard au sommet. Au prix d'une grosse descente, je suis revenu sur un groupe de six coureurs avec qui j'ai joué le final". 

Dans le final de la course entre Barjac et Goudargues, l'écrémage se poursuit et alors que Ludovic Delpech, de la Team Nîmes Cyclisme, s'imposait en 1h58'22", Maxime Ayral réglait, 1'47" après le vainqueur du jour, le coureur de La Motte Servolex, Gustave Blanc, pour la troisième place scratch, au prix d'une attaque décisive dans la côte finale de Cornillon. Un résultat encourageant pour la suite de sa saison avec la seconde coupe de France Junior World Séries de VTT à Guéret qui aura lieu ce week-end! 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

"4 MONTÉES EN 4 ANS...JE SUIS FIER. MAIS ON NE COMPTE PAS S'ARRETER LA"

UZES N'A MÊME PAS PU FINIR LE TRAVAIL