"J'AI SURTOUT RETROUVÉ LE PLAISIR DE JOUER"

Félix Baudry, comme l'a titré le Rugby Club Nîmois dans une de ses présentations sur son site web, c'était un minot du club. Le pilier, qui avait rejoint le RCN des les poussins dans une entente avec Uzès, le club où il a débuté, a pourtant pris un virage a 180 degrés l'été dernier en quittant la cité des Antonins pour rejoindre celle des Papes, quitte a descendre de quelques divisions. Le but de la manoeuvre était simple...reprendre du plaisir après une saison 2021-2022 compliquée et des envies de stopper sa carrière. Le pari est pour le moment plus que réussi. Le Chat, son surnom, nous explique tout...

Crédit photo :MBR Photographie

JS30: À 26 ans, tu as décidé de quitter ton club de quasi toujours, le Rugby Club Nîmois, pour une équipe ambitieuse de Fédérale 3, Avignon-Le Pontet. Comment est-ce que tu as vécu cela ?
Félix Baudry : Écoute plutôt bien. J'avais besoin de reprendre du plaisir, je sortais d'une saison compliquée avec peu de temps de jeu et en fait je ne savais pas trop si je voulais continuer. Pour tout te dire, j'étais même à deux doigts de tout arrêter quand j'ai eu un contact avec l'entraîneur du Pontet. Le discours et le projet m'ont remotivé. Il y a vraiment un beau projet avec une belle équipe et un club bien structuré.
JS30: Sur la phase régulière, Avignon-Le Pontet a été intraitable, parle-nous de cette saison avec le club du Vaucluse ?
FB: D'un point de vue collectif, on termine cette phase régulière avec une défaite et un match nul donc c'est plutôt bien. Tous nos matchs n'ont pas été parfaits mais dans l'ensemble, c'est vraiment satisfaisant. Personnellement, c'est un peu pareil pour moi, ma saison est plutôt satisfaisante mais il me faudra élever mon niveau de jeu à l'arrivée des phases finales. J'ai surtout retrouvé le plaisir de jouer et quand ça tourne bien collectivement, c'est de suite plus facile.
JS30: Justement tu me parlais des phase finale, tu en attends quoi ?
FB: L'objectif, c'est de monter en Fédérale 2. Le club a fait les efforts pour et nous, les joueurs, on travaille pour ça. Il faut gagner les premiers matchs des phases finales pour monter et si c'est le cas, le reste ça sera du bonus. Il va falloir qu'on soit régulier sur celles-ci.
JS30: Cette saison, tu as affronté le Rugby Club Cévenol de tes potes du lycée de Rodilhan, Damien Vives et Louis Portes, le Rugby Club d'Uzès où tu as commencé le rugby. Comment juges-tu le rugby gardois de Fédérale 3 ?
FB: Uzès, j'étais assez surpris de les voir aussi bas dans le classement. Quand on les a joué lors du match aller, il nous avait bien embêté. Ils ont manqué de réussite, je pense, en fin de saison. Jouer contre les potes de Rodilhan, c'est toujours de bons moments et c'est très important dans la saison. J'ai des potes à Uzès à Sète et même au Teil et c'est toujours agréable de jouer contre eux.
JS30: Tu es très marqué Rugby Club Nîmois, comment est-ce que tu juges la saison de ton club formateur et est-ce que tu suis les résultats de près?
FB: Oui car j'ai toujours beaucoup de potes dans l'équipe. Ils font une belle saison pour une première en Nationale 2. Tu n'es pas premier de poule par hasard, ça montre le niveau de cette équipe dans une poule qui n'était pas facile. Je leur souhaite plein de bonnes choses. Ça reste mon club et oui je suis ça de près. Les dirigeants font un bon travail, la professionnalisation du club est une bonne chose.
JS30: Pour finir qu'est-ce qu'on peut te souhaiter pour cette fin de saison ?
FB: De monter en Fédérale 2, de continuer à prendre du plaisir et à vivre de belles de phases finales.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

"4 MONTÉES EN 4 ANS...JE SUIS FIER. MAIS ON NE COMPTE PAS S'ARRETER LA"

UZES N'A MÊME PAS PU FINIR LE TRAVAIL