"JE SUIS CONTENT D'AVOIR GAGNÉ A DOMESSARGUES, MAINTENANT JE VAIS ME BATTRE POUR UN TITRE EUROPÉEN"

L'histoire retiendra que Sébastien Smargiassi est le premier vainqueur du Trail de Domessargues dans sa version Camisards, 30 kilomètres et 1200m de dénivelé. En 2h27'40", le vétathlète alésien a remporté cette première édition au nez et à la barbe de spécialistes comme le local Benjamin Cano ou Christopher Leblanc. Place maintenant à l'objectif de sa saison...du côté de la Belgique. Il nous en dit plus...

JS30: C’est une belle victoire pour ce premier trail de Domessargues ?

Sébastien Smargiassi: Oui écoute, j’étais pas sur des forces en présence. Le deuxième (Devrig Bouillet) était un sacré client. J’ai pris la course à mon compte des les premiers mètres. Mais j’ai pas non plus cherché à lâcher mon adversaire. 30 km c’est une distance que je ne maîtrise pas totalement, car j’y viens peu souvent. J’ai surtout passé mon temps à contrôler la course. 

JS30: 2h27'40", c’était ce que tu espérais sur ces 30 kms?

SS: Bon avec 1 kilomètre en trop, parce que je me suis égaré deux fois oui, c’est un bon chrono, et ça confirme ma perf à Blauzac où je termine deuxième pas très loin de Vincent Boucena-Badon.

JS30: On a pas trop l’habitude de te voir sur des longues distances, tu vas y revenir dans les années à venir?

SS: C’était la deuxième fois. La première fois, c’était au trail des Clamouses dans l’Hérault, ou j'avais presque réussi un hold-up avec une quatrième place à 20 secondes du deuxième. Mais ça me plaît bien et je t’avoue que ça peut faire partie de mes objectifs à court terme.

JS30: Comment tu juges ta saison de course à pied ? Ton bilan est plutôt bon.

SS: Oui, il l'est. Chaque fois que je me suis aligné, j’ai fait podium. J’ai pense avoir franchi un palier. Sur trail ou sur 10 km plat, je suis devenu un client (Rire)

JS30: Tu as déclaré midi libre que tu allais te consacrer au vélo, quel va être ton programme ?

SS: Le week-end du 10 juin à Namur en Belgique, je vais me battre pour le titre européen sur la coupe d’Europe X–Terra. Un Vétathlon de 4 kms de trail, 32 de VTT et 10 de trail. C’est là où je kiffe et où je suis intouchable. Remporter le titre européen à 30, 35 ans, ça serait le top. C’est pour ça que je pars trois jours en stage au mont Ventoux ce week-end. Et la semaine prochaine, je serai sur la Lozère VTT pendant trois jours. Sinon on me verra quand même en course à pied sur le trail des Avens sur les deux jours. histoire de garder les jambes. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"UN MOIS APRÉS MON OPERATION, MON GENOU SE PORTE BIEN...MAIS ST AMAND A DÉCIDÉ DE NE PAS ME RECONDUIRE...JE SUIS DONC A LA RECHERCHE D'UN CLUB"

LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

LES TABAROT, UNE FAMILLE EN BLEU