SOUS LA PLUIE, AYRAL ET MARCHANDISE IMPRESSIONNENT

Décidément, Maxime Ayral aime la boue sur le challenge gardois de VTT. La dernière fois que le jeune Junior de Gaujac s'était imposé, il y a un an, à Congénies, c'était déjà sous la pluie et couvert de boue. En pleine préparation de la prochaine étape de coupe de France, le jeune vététiste de l'équipe Bagnol Jo.We Omega a survolé l'étape cévenole de Montdardier, dernière manche avant le final du Mont Aigoual début juillet. Il a terminé premier de la course des 3 tours en 1h07'57". Il termine avec plus de 4'30 d'avance sur Xavier Fleurot (Nîmes Cyclisme) et quasiment 7' sur le Lodévois Noé Arcuci. Avant de passer au Karcher, le vainqueur junior, qui fêtait son 18e anniversaire ce dimanche, savourait "J'étais venu pour préparer la Coupe de France de Lons le Saunier la semaine prochaine et je me suis inscrit au dernier moment. Quand j'ai vu le temps, je n'étais pas trop motivé mais au final je me suis régalé". Chez les espoirs, c'est l'auvergnat Charles Marchandise (XC63) qui s'est imposé devant les favoris gardois Pierre Saint Martin (Nîmes Cyclisme) et Maxime Rivier (Vélo Club Mont Aigoual). Après la boucle de lancement ou le trio s'échappait rapidement, Marchandise profitait de chaque tour pour augmenter un peu plus son avance et finir avec 1'02" sur Saint Martin et plus de 4' sur Rivier, pas totalement remis de sa 2e place sur la Lozérienne VTT il y a 15 jours. Top 20/25 national espoirs, le jeune Auvergnat avait lui aussi la tête tournée vers Lons le Saunier "Je suis en pleine préparation de la Coupe de France et si c'était ma première fois à Montdardier, je sais que les courses du challenge gardois sont des courses avec un bon rythme. La boue a rendu le circuit un peu plus technique mais c'était amusant à rouler". Chez les seniors, en l'absence de Cyril Bourdon, qui domine le Challenge depuis le début de la saison, la victoire est revenue à Rémi Geniesse (Vélo Tonic) devant Corentin Dubois et Sauvan Pannetier (Nîmes Cyclisme). Chez les féminines, Amélie Vallès (Roc de la Legue) a été la seule à braver la pluie et la boue. Enfin chez les Masters, Thibaut Carrière (VCMAPV), Florian Mellet (Guidon d'or Beaucaire), Stéphane Granier (Uzès VC) et Frédéric Garcia (VCMAPV) se sont imposés dans les différentes catégories d'âge. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

"4 MONTÉES EN 4 ANS...JE SUIS FIER. MAIS ON NE COMPTE PAS S'ARRETER LA"

UZES N'A MÊME PAS PU FINIR LE TRAVAIL